Plus de confiance : 14 méthodes simples, efficaces et bonnes pour votre confiance

La confiance est délicate et complexe. Et essentielle. Heureusement, des actions simples et répétées permettent de la construire et de l’améliorer. Je vous propose 14 méthodes pour plus de confiance.

Plus de confiance : 14 méthodes simples, efficaces et bonnes pour votre confiance

La confiance est une chose délicate, complexe et essentielle.

La confiance joue un rôle important dans notre capacité à atteindre le succès et le bonheur. Elle affecte nos modes de pensée, la façon dont nous nous parlons, la façon dont nous agissons et les décisions que nous prenons dans tous les domaines de notre vie (carrière, argent, relations,  santé, …)

Un niveau suffisant de confiance peut produire des résultats exponentiels dans votre vie.

Lorsque vous croyez en vous et en vos capacités, vous prenez des risques intelligents, vous atteignez des objectifs importants et vous développez des relations significatives avec ceux qui vous entourent.

Généralement, une personne confiante est globalement plus heureuse.

En définitive, peu de choses sont plus préjudiciables que le manque de confiance en soi.

Par ailleurs, même la personne la plus confiante peut avoir des moments d’insécurité. Tout le monde peut être victime d’épisodes de doute de soi. Vous comme moi.

Heureusement, la confiance peut être construite et renforcée jusqu’à devenir naturelle, comme toute autre habitude. Il faut simplement un peu de temps, des efforts et de l’implication.

Vous voulez plus de confiance en vous ?

Voici 14 méthodes pour vous aider à construire cette confiance.

Prenez soin de vous

Il est essentiel de prendre soin de votre apparence.

C’est peut-être le plus important. Car négliger votre apparence a un effet négatif exponentiel sur votre confiance en vous. C’est autant le signe qu’un amplificateur de votre manque de confiance et de votre faible estime personnelle.

Prenez une douche, coiffez-vous, parfumez-vous. Et si vous êtes un homme, rasez-vous régulièrement sans être obsédé.

Prenez le temps chaque jour de vous rendre présentable au monde.

Ces petits gestes simples peuvent avoir un effet spectaculaire sur votre niveau de confiance en vous.

Soignez votre tenue

Comme pour le point précédent, bien s’habiller améliore l’image que vous avez de vous-même et l’image que les autres se font de vous.

Mettez l’accent sur ​​le bon état et la pertinence. Le noir est professionnel, mais la couleur ne passe pas inaperçue.

Cela ne signifie pas que vous devez dépenser des fortunes pour vos vêtements. Cela signifie simplement que vous devez porter des vêtements qui vous font vous sentir bien dans votre peau, prêt à passer à l’action et à atteindre vos objectifs.

Porter un survêtement est peut-être confortable. Mais porter un survêtement tous les jours est surtout le signe que vous vous accordez peu de valeur. Accordez plus de valeur et montrez-le.

Améliorez votre posture

Les personnes ayant une faible confiance ont souvent tendance à avoir une mauvaise posture : la tête baisse, le dos voûté, les épaules tombantes.

Faites exactement l’inverse : la tête haute, le dos droit, les épaules en arrière.

Prendre une telle posture de confiance est un rappel instantané de confiance.

Ne vous comparez pas aux autres

Se comparer à quelqu’un d’autre est un moyen infaillible d’entamer votre confiance.

Que vous compariez votre apparence, votre situation ou votre personnalité, le résultat sera inévitablement déception et apathie.

À cet égard, les médias sociaux ne nous aident pas. Chaque jour, confrontés aux photos et aux commentaires de la vie des gens, nous pouvons penser qu’ils ont plus de chance ou de réussite que nous. Ou qu’ils sont tout simplement meilleurs que nous.

Théodore Roosevelt l’a bien compris :

La comparaison est voleur de joie.

Theodore Roosevelt

C’est vraiment le cas.

Faire des comparaisons vous est dommageable et est une mesure inexacte de votre réussite et de vos capacités. Donc arrêtez !

Échouez plus souvent

Voilà un conseil étonnant alors que vous estimez sûrement échouer bien trop souvent.

Je précise mon propos…

Plus vous aurez d’échec, plus vous saurez que vous êtes sur la bonne voie. Celle de l’action. Celle de l’action malgré votre faible confiance en vos capacités et chances.

Or le chemin vers une meilleure confiance passe par cette action régulière. Malgré les doutes. Et aussi malgré les échecs. Car, que vous ayez confiance ou pas, vous échouerez.

Plus vous aurez d’échec, plus vous vous apercevrez qu’ils n’ont rien d’insurmontables et que ce n’est pas aussi grave que ce que vous pouviez l’imaginer.

Et plus vous aurez d’échec, plus vous apprendrez. Mais pour cela, il faut dépasser la simple réflexion “j’ai échoué parce que je suis nul(le)”.

Échouer est une victoire car vous avez agi malgré vos doutes. Ajoutez-y celle de la réflexion et de l’analyse raisonnée pour déterminer les causes de votre échec afin de ne pas les reproduire la fois suivante. Et recommencez différemment.

Fixez-vous des objectifs modestes

Atteindre de petits objectifs est un moyen fantastique de se sentir bien dans sa peau et de préparer de futures réussites.

Fixez-vous des objectifs que vous savez pouvoir atteindre, mais qui vous permettront également de vous dépasser.

Si vous voulez vous mettre en forme, ne décidez pas immédiatement que vous voulez courir un marathon. Fixez-vous comme objectif de courir trois kilomètres. Une fois que vous aurez atteint cet objectif et que vous serez satisfait de vos progrès, augmentez votre objectif à 5 km et ainsi de suite.

Ces progrès progressifs seront étonnamment puissants. Cela vous motivera à continuer et à vous dépasser. Et cet élan vous donne le petit coup de pouce nécessaire pour attaquer des objectifs plus ambitieux.

Continuez à agir

Je vais me répéter…

Seule l’action régulière vous aidera à franchir les obstacles et à regagner confiance en vous.

De plus, pratiquer permet d’acquérir ou d’améliorer les compétences dont vous avez besoin pour vos projets.

Plus vous pratiquerez, plus vous serez compétent, plus vous serez confiant.

Pistez vos réussites

À force d’essayer et de courir après l’échec, vous réussirez.

Conservez une liste de tous vos succès, petits et grands. Cela va vous aider à voir vos capacités sous un jour plus positif et plus réaliste.

Formez-vous

Plus vous acquérez de connaissances, plus vous serez confiant.

Savoir, c’est pouvoir.

Faites du sport

Faire régulièrement de l’exercice permet d’avoir plus de confiance et d’être plus actif.

L’exercice présente des avantages incroyables, tels que l’amélioration de l’humeur, la diminution des niveaux de dépression et l’aide au maintien du poids. Et les endorphines produites vous donneront un regain d’énergie supplémentaire.

Pour vous sentir mieux dans votre peau, prenez le temps de faire au moins 30 minutes d’exercice 3 fois par semaine.

Vous n’avez pas besoin de courir un marathon, il suffit d’élever votre rythme cardiaque et de faire bouger vos muscles. En vous (re)mettant en forme, vous verrez également votre confiance augmenter.

Engagez une conversation

Lorsque vous vous trouvez dans une situation sociale, au lieu de simplement tourner autour des gens, engagez la conversation avec quelqu’un que vous ne connaissez pas très bien.

C’est vrai, ce n’est pas facile.

Mais le fait d’oser franchir le pas vous donnera confiance en vous. Et à la longue, cela deviendra de plus en plus facile.

Entourez-vous de gens positifs

Il est important de développer un réseau d’amis et de collègues positifs, dynamiques et confiants. Sur la durée, directement et indirectement, ils vous soutiendront et soutiendront vos efforts. Et selon leurs expertises, vous pourriez bénéficier de commentaires constructifs.

Si possible, ne passez pas trop de temps avec des personnes négatives, car elles aspirent votre énergie et sapent votre confiance.

Les attitudes sont contagieuses. La confiance aussi. Entourez-vous des personnes qui vous contamineront de façon positive.

Soyez votre meilleur ami

Je sais que vous pouvez être votre pire critique. Je sais que vous pouvez être celui qui les mots les plus durs pour vous.

Un véritable ami est bienveillant. Oui, il doit pouvoir dire des choses difficiles à entendre. Mais toujours pour votre bien. Pour vous soutenir, vous aider et vous encourager.

Soyez bienveillant avec vous-même. Ne vous rabaissez plus. Motivez-vous.

Soyez votre meilleur ami.

Développez l’habitude de gratitude

Lorsque vous pratiquez la gratitude, vous ne pensez plus seulement aux choses qui ont tendance à vous miner, vous et votre confiance. Vous pensez aussi à toutes les bonnes choses de votre vie.

Pratiquer la gratitude quotidiennement vous amènera à avoir une attitude plus positive, à améliorer votre regard sur votre vie et à reprendre confiance.

Prenez quelques instants au début ou à la fin de chaque journée pour écrire trois choses dont vous êtes reconnaissant dans un journal de gratitude. Datez chaque entrée afin de pouvoir revenir en arrière et les situer. Ces éléments de gratitude ne doivent pas nécessairement être profonds. En fait, être reconnaissant pour les petites bénédictions est l’une des pierres angulaires de la joie.

Conclusion

Vous vouliez plus de confiance ? Ces 14 méthodes seront d’une aide précieuse et indéfectible pour entretenir, améliorer ou booster votre confiance. Et, sur la durée, pour avoir confiance en soi.

Les avez-vous essayées ? Qu’en pensez-vous ?

12 Commentaires

  1. Très bons conseils comme toujours 🙂 concernant les petits objectifs : diviser un grand objectifs en petits objectifs étapes favorise également la réussite ! Ne vous contentez pas de petits objectifs en soi.

    1. @Adam: Merci 🙂 Ça fait toujours plaisir !

      Oui, les petits objectifs ne sont pas une fin en soi. Ils permettent effectivement de progresser tout doucement vers la réalisation d’objectifs plus grands. Dont une meilleure confiance en soi 🙂

  2. Bonjour Grégory,
    Je suis d’accord avec tes 14 conseils pour avoir confiance en soi. J’aurais une petite réserve sur ta formulation du 1er. J’ai bien vu que c’était volontairement provocateur pour accrocher le lecteur, mais je ne l’aurais pas dit comme ça. Mais plutôt “apprenez de vos échecs”. En effet, le phénomène habituel qui se passe quand on échoue souvent, c’est justement qu’on en tire des “croyances” négatives sur ses propres capacités. Je dirais que plus on se “plante”, moins on croit en soi. C’est pourquoi, je ne pense pas du tout que ce soit la fréquence des échecs qui nous serve dans notre confiance en nous, mais plutôt notre capacité à analyser les causes de nos échecs pour ne pas les reproduire la fois suivante.
    Bonne continuation.

    1. @Jean: Hello !

      Merci pour ta visite et ton commentaire !

      Oui, la formulation premier conseil est volontairement provocatrice !

      L’une des premières objections, c’est souvent “et si je me plante ?”. Et là, je voulais clairement aller à son encontre.

      Tu as raison, l’échec récurrent amène et entretient ce manque de confiance. Mais d’un autre coté, le manque de confiance amène souvent à l’inaction.

      En gros, j’ai pas confiance donc j’agis pas. Et en plus, si j’agis et que je me plante, j’aurais encore moins confiance. Donc j’agis vraiment pas.

      Donc on fait quoi ?!

      Ben rien. On reste dans l’inaction et dans le manque de confiance. On végète.

      Donc, oui, ce n’est pas la fréquence des échecs qui serve notre confiance en nous, c’est plutôt notre capacité à analyser les causes de nos échecs.

      Mais pour ça, il faut déjà agir. Quitte à se planter. En plus, en agissant, 1/ tu acquiers savoir et savoir-faire et 2/ tu découvre que l’échec n’est pas si grave.

  3. Je voulais te laisser un petit message car je suis coach en développement personnel et ton article sur la confiance en soi s’avère très vrai! La confiance en soi se batit chaque jour, rien n’est jamais acquis! Nos expériences vont entretenir et faire grandir la confiance en soi, nos relations aux autres également! S’il faut la travailler chaque jour, le jeu en vaut la chandelle! Merci pour ce partage!:)

    1. @marina: Merci à toi de ce petit message qui plussoie mon propos 🙂 J’ai effectivement essayé de faire une liste de “petites” choses quotidiennes qui peuvent avoir de grands effets sur la durée.

  4. Grégory merci infiniment pour tes conseils de chaque jour, cela nous donnent la force de dire qu’ on va réussir même si tout semble être difficile. Bonne continuation.

    1. @Manette: Merci beaucoup pour ce retour positif.

      Oui, l’essentiel est de ne pas lâcher. Même si il semble difficile d’atteindre ses objectifs ou une vie épanouissante. La persévérance paie toujours. Et les méthodes vous y aideront.

      Bonne continuation à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.