Comment vaincre sa timidité : 12 techniques efficaces et infaillibles

Comment vaincre sa timidité : 12 techniques efficaces et infaillibles

​La timidité est très sûrement le mal qui touche le plus d'entre nous. Elle est plus ou moins exacerbée selon les personnes et les situations. Mais elle est très commune et ​a un fort pouvoir de nuisance. Vaincre sa timidité est donc essentiel. Découvrez 12 techniques ​efficaces et infaillibles pour vous y aider.

Comment vaincre sa timidité

More...

Je suis sûr que vous avez déjà ​vécu une ou plusieurs de ces situations ...

​Lorsque vous êtes entré dans une salle pleine d’inconnus et que vous avez soudainement éprouvé ce sentiment gênant et bizarre.

Ou ce moment où votre cœur battait très fort car vous vouliez demander à quelqu'un de sortir avec vous, mais que vous étiez trop timide pour le faire.

Ou lorsque vous vouliez aborder quelqu'un dans le cadre de votre ​travail, ou un simplle coup de fil, mais que vous étiez trop hésitant pour le faire.

Ou encore cette anxiété ressentie au plus profond de vous lors de situations sociales.

Avez-vous constamment cette impression que quelque chose vous retient de faire ce que vous voulez ou avez envie de faire ?

Nous pouvons tous éprouver un sentiment de timidité à un moment donné. Mais lorsqu'il devient récurrent, source de mal-être et de souffrance intérieure, alors ce n'est plus un simple sentiment passager. C'est un mal que vous devez vaincre.

​Nous avons souvent tendance à croire ​que seules les personnes introverties peuvent être timides. Mais ce n’est pas vrai. Être introverti ne veut pas dire être timide. Et être extraverti ne veut pas dire ne pas être timide.

La timidité est plus une question d'être mal à l’aise avec soi-même ​lorsqu'on ​​est ​avec d’autres personnes.

Je ne pense pas que les gens naissent timides. En fait, ​c’est une mauvaise ​attitude que nous adoptons petit à petit, ​durant notre vie, ​souvent suite à des expériences sociales douloureuses.

Si la timidité est un problème pour vous, alors vous cherchez sans doute à savoir comment ne plus être timide. Vous pouvez vous relaxer car il y a des astuces et techniques qui permettent efficacement de vaincre sa timidité.

Dans cet article, je vais ​partager des techniques et ​méthodes qui vont vous permettre d‘être de moins en moins timide et de booster votre confiance en soi. Jusqu'à ne plus être timide.

Cet article étant un peu long, je vous propose un​ sommaire pour vous y retrouver.

Les trois aspects de la timidité

Selon le Dr. Bernardo J. Carducci du Shyness Research Institute, la timidité a trois aspects :

  • 1
    une conscience de soi excessive : être trop conscient de soi-même, être trop porté vers soi-même, en particulier dans les situations sociales
  • 2
    une auto-évaluation négative excessive : avoir tendance à se voir négativement et exagérer cette évaluation négative
  • 3
    une préoccupation de soi négative et excessive : avoir tendance à accorder trop d’attention à toutes les choses que l'on fait mal lorsqu'on est entouré​

Vous reconnaissez-vous là-dedans ?

Lorsque vous éprouvez de la timidité, pouvez-vous vous retrouver dans une ou plusieurs des catégories ci-dessus ?

Nous le pouvons tous, bien entendu.

Mais lorsque c'est à chaque situation sociale, et même avant chaque situation sociale, que vous tombez dans ces travers, alors oui, vous souffrez de timidité.

Pourquoi nous arrive-t-il d'être timides ?

Cela nous arrive à tous, de manière différente et à des degrés variés.

Il ne s'agit pas ici de lister toutes ​les causes de la timidité. Cependant, la cause principale peut se résumer à l’une des raisons suivantes :

  • 1
    Une faible estime de soi

C'est particulièrement vrai pour nos expériences du lycée. On a pu croire à tort que nos qualités uniques n’étaient pas intéressantes, cool ou dignes d’admiration de quiconque. On a pu essayer de s'adapter à tout le monde et ne pas se sentir être soi-même.

  • 2
    Une trop grande préoccupation de soi

Lorsqu'on est entouré d’autres personnes, on devient extrêmement sensible à ce que l'on fait, comme si les projecteurs étaient braqués sur nous. Cela crée de l'anxiété et nous fait questionner chacun de nos mouvements. Notre concentration tourne autour de nous-mêmes et notamment sur « ce qu'on a mal fait ». Cela peut mener à une spirale destructrice.

  • 3
    La mise dans une boîte

Par mise dans une boîte, je veux dire le fait d'accepter de porter une étiquette qui nous définit. Lorsqu'on s'étiquette comme étant une personne timide, on se sent psychologiquement enclin à répondre aux attentes qui vont avec. ​En particulier « Je suis une personne timide, donc ça doit être vrai que je suis timide. Je suis comme ça et les choses sont comme elles sont ». Lorsqu'on s'étiquette ​ainsi, ​on se doit ​répondre aux attentes que cela implique​.

J'ai éprouvé ces différents types de timidité, à diverses ​périodes de ma vie.​

Grâce à une prise de conscience et de la pratique, j'ai surmonté ces obstacles.

Les ​techniques suivantes m'ont aidé à surmonter ce sentiment de malaise. Je ne doute pas qu'ils vous aideront vous aussi.

​Vaincre sa timidité : 4 principes de base

Mais avant de voir ces ​techniques et conseils, je ​souhaite commencer par 4 principes de base.

Ils pourraient faire partie des ​techniques et conseils exposés plus bas. Mais autant chacune de ces techniques est facultative, autant ces 4 principes sont obligatoires et incontournables.

​Vous pouvez choisir parmi les techniques ​celles qui vous correspondent le mieux et vous constituer votre boite à outils personnelle. Mais ​vous ne pouvez pas choisir certains de ces principes et délaisser ceux qui vous déplaisent.​

Soyez patient et persévérant

Pour vaincre sa timidité, il ne faut pas brûler les étapes. Il faut y aller doucement. Obtenir de bons résultats peut prendre plusieurs mois.

Oui, je sais, vous ne vous attendiez certainement à une telle astuce. Et ce n'est certainement pas ce que vous vouliez lire.

Mais c'est la réalite. Et je ne veux pas vous mentir.

Vaincre sa timidité est un objectif réaliste et une mission réalisable. Mais cela peut être long. Comme tout travail sur soi. Sans compter les rechutes que vous pourriez connaître et les baisses de moral ​ou de motivation.

​Agissez progressivement

Ne vous exposez pas à la situation qui vous effraie le plus. Vous ne ferez qu'augmenter le traumatisme et rendre le chemin encore plus long et difficile.

Procédez par étapes successives en vous mettant dans une situation qui vous inquiète un peu.

Par exemple, si votre crainte est de parler en public, ​n’allez pas ​participer à une conférence du jour au lendemain​. Commencez par une petite présentation informelle au travail, devant quelques ​collègues​. 2 ou 3 feront l'affaire.

Doucement, en banalisant ces situations qui vous inquiètent un peu, puis en augmentant progressivement la difficulté, vous parviendrez à parler en public. Ou toute autre activité sociale qui aujourd'hui vous semble inaccessible.

Soyez indulgent avec vous-même

Je vais me répéter. Mais vous allez forcément ​connaître des rechutes ​ou les baisses de moral ​ou de motivation.

C'est normal.

Cela arrive à tout le monde, quelque soit le projet dans lequel on se lance.

Soyez indulgent et prenez le temps de faire une pause. Puis repartez.

Comprenez votre timidité

Cherchez à comprendre le type de timidité qui vous est propre, quand et comment elle se manifeste dans votre vie.

Essayez de comprendre quelle situation déclenche ce sentiment. Et demandez-vous ce qui vous préoccupe à ce moment-là.

​Vaincre sa timidité : ​12 ​techniques efficaces

Maintenant que vous avez compris ces principes, principes que vous ne perdez pas perdre de vue, passons maintenant à l'essentiel de cet article : comment vaincre sa timidité avec 12 méthodes efficaces et infaillibles.

Pour expliquer plus haut, vous n'êtes pas obligé d'utiliser toutes ces méthodes. Bien sur, plus vous en utiliserez, mieux ce sera. Mais ce n'est pas une obligation. Constituez-vous votre boite à outils personnelle.

De plus, vous pouvez aussi agrémenter cette boîte à outils au fur et à mesure de vos progrés et de vos envies. Commencez par 4 techniques, ajoutez-en 2, retirez-en 1, ajoutez-en 2 nouvelles, ... Enfin, bref, vous comprenez le principe.

L'essentiel est de :

  • ​ne pas ​oublier les 4 principes ​présentés plus haut
  • ​agir régulièrement
  • ​augmenter progressivement la difficulté ressentie

Et je ne doute pas que vous parviendrez à vaincre votre timidité !

Passez de la préoccupation de soi à la simple conscience de soi

Rendez-vous compte que le monde entier ne vous regarde pas.

En fait, la plupart des gens sont trop occupés à se regarder eux-mêmes.

Au lieu de vous percevoir comme si vous vous regardiez à travers les yeux de quelqu'un d'autre, regardez directement en vous-même. En ayant compris ce qui vous rend timide, allez chercher en vous-même et devenez la présence observatrice de vos pensées.

La conscience de soi est le premier pas à faire dans toute quête de changement ou d'amélioration de la qualité de vie.

Trouvez vos points forts

Nous avons tous des qualités et des façons différentes de nous exprimer. Il est important de connaître et de pleinement accepter les choses pour lesquelles nous sommes doués même si celles-ci diffèrent de la norme.

  • Trouvez une chose pour laquelle vous êtes doué et concentrez-vous dessus.

Identifier une de ses forces stimule l'estime de soi naturelle et l'égo, ce qui aide à mieux s'identifier avec soi-même. C'est une solution à court terme, mais qui vous donnera la confiance dont vous avez besoin pour briser la barrière de peurs que vous vous ​imposez.

  • Réalisez que l'atout qui vous est propre vous donne un avantage.

Par exemple, je suis une personne qui parle peu et aime bien être seule. Mais j'écoute aussi souvent mieux que les autres et je remarque des éléments dans les conversations que les autres ​laissent passer.

Apprenez à vous aimer

Entraînez-vous à vous apprécier et à aimer la personne que vous êtes. Avec vos atouts (si, vous en avez !) et vos points perfectibles (si, même avec eux !)

Faites des activités qui vous plaisent, exprimez votre reconnaissance à votre corps et à tout ce qu'il vous permet de faire sans (trop d') effort, prenez le temps d'apprendre à vous connaître, offrez-vous un rendez-vous en tête à tête avec vous-même.

Concentrez-vous sur les autres

Plutôt que de vous concentrer sur votre anxiété ou sur vos maladresses ​en soirée, en réunion, ​..., portez votre attention sur d’autres personnes et sur ce qu’elles ont à dire.

Ayez envie d'en apprendre davantage sur les autres et invitez-les à parler d'eux. Posez-leur des questions, rebondissez sur ce qu'ils viennent de dire.

Ne vous conformez pas aux autres

Essayer de ressembler à tout le monde est plutôt épuisant et pas très amusant.

Comprenez que vous avez le droit d'être différent et d'être vous-même.

Acceptez que vous puissiez ne pas être perçu comme la personne sociale la plus populaire ni vouloir l'être. Au final, être populaire ne vous rendra pas heureux. Accepter vos qualités uniques peut vous libérer.

Acceptez le rejet

La suite du point précédent.

Acceptez la possibilité d'être rejeté et apprenez à ne pas le prendre personnellement.

N'oubliez pas : vous n'êtes pas seul à qui cela arrive. Être rejeté, cela arrive à tout le monde. Cela fait partie de la vie et du processus d'apprentissage.

La clé réside dans la façon dont vous gérez les rejets quand ils ont lieu. Être préparé mentalement avant qu'ils aient lieu peut être utile.

  • ​Ne le prenez jamais personnellement. Ce n'est pas de votre faute. ​C'est le choix de la personne en face de vous qui aurait pu faire un autre choix ou avoir une autre attitude.
  • ​Trouvez la morale de cette situation : qu’avez-vous appris ? Il y a une morale à retenir dans toutes les situations. Et le potentiel pour devenir une personne meilleure et plus forte se trouve à travers ces leçons de vie. Rien n’est perdu si vous pouvez trouver la morale de la situation. Voyez-les comme un mal pour un bien.
  • ​Allez de l'avant. Reconnaissez que lorsque vous commencez à vous apitoyer sur vous-même, vous n'allez pas de l'avant. Ce n'est pas en vous apitoyant sur vous-même que vous changerez quoi que ce soit. Lorsqu'on commence à le reconnaître, il devient clair qu'on ne fait que gaspiller de l'énergie pendant qu'on nourrit notre égo en cherchant sans cesse les problèmes. Relevez-vous, laissez vos peines derrière vous et passez à autre chose. Essayez encore et encore. Ça portera ses fruits !

Soulagez l’anxiété grâce à la respiration

L'anxiété et la peur peuvent sembler bouleversantes si vous vous entraînez à vous affirmer davantage pour surmonter vos peurs.

  • Une technique simple pour calmer et gérer cette anxiété consiste à respirer profondément en ayant les yeux fermés et en se concentrant sur sa respiration. Inspirez et expirez lentement tout en faisant le vide dans votre esprit.
  • Cette autre technique provient du yoga : compter en inspirant puis en expirant pour stabiliser lentement la durée des inspirations et des expirations. Par exemple, inspirez pendant 4 secondes puis expirez pendant 4 secondes. Une fois que votre respiration est stabilisée, rallongez la durée des expirations en comptant un peu plus longtemps. Il s'agit de ralentir un petit peu la durée des expirations par rapport à celle des inspirations. Continuez quelques minutes jusqu'à être à l'aise, puis rallongez à nouveau la durée des expirations. Vous pouvez facilement vous entraîner dans la salle de bain, dans une pièce libre ou dès que vous en ressentez le besoin.

​Soulagez l’anxiété grâce au ​sport

Une façon de voir l'anxiété est de la percevoir comme de l'énergie qui est bloquée et qui a besoin d'être libérée.

​Libérez cette énergie qui vous étouffe en effectuant ​des ​exercice.

  • ​Les exercices physiques comme le jogging ou la marche aideront à recanaliser l'énergie bloquée. Ils permettent aussi de se sortir de la situation d'anxiété et ils modifient notre état d'esprit. Cet état d'esprit revigoré nous fera voir les choses selon de nouvelles perspectives.
  • ​Une autre technique efficace consiste à faire de la méditation ou des exercices simples au niveau des muscles.

​Méditez

La méditation vous aidera dans bien d’autres domaines que la timidité : le stress, la clarté d’esprit, l’engagement, …

La méditation n’est pas une pratique à faire sur le moment. C’est plutôt quelque chose que vous faites à un ou ​plusieurs moments ​dans votre journée (le matin, en fin d’après-midi). Cela vous aidera à débarrasser votre esprit de toutes les « impuretés » accumulées depuis la dernière séance, à revenir dans un état calme et posé et à envisager la suite des opérations plus sereinement.

Il y a plusieurs ​méthodes pour méditer. En voici une pour relâcher les pressions, à la fois physiques et psychiques.

  • ​Installez-vous confortablement. Vous pouvez tout simplement rester assis, aucun besoin de vous mettre en tailleur. Si vous préférez, vous pouvez aussi vous allonge​r.
  •  Prenez conscience de toutes les parties de votre corps, en commençant par les orteils et en remontant jusqu'au sommet de la tête.
  •  Chaque fois que vous prenez conscience d'une zone de votre corps, serrez les muscles qui lui sont associés pendant 3 à 5 secondes puis relâchez-les.
  • Répétez l'exercice jusqu'à atteindre le sommet de la tête.​

En fait, je vous mens ​en disant que la méditation n’est pas une pratique à faire sur le moment. Car vous pouvez très bien la faire n’importe quand : il suffit de vous concentrer exclusivement à l’activité en cours, en ramenant ​votre esprit à ici et maintenant dès qu’il divague. Cette activité peut être aussi simple que la respiration. Elle ​est d'ailleurs souvent conseillée comme support de ​méditation.

Faites un sport d’équipe

La pratique régulière d’un sport d’équipe, comme le football, le basket-ball, le volley-ball, …, est une excellente chose.

​Je ne vous apprendrais rien en vous rappelant que faire une activité sportive est bon pour ​votre santé, aussi bien physique que mentale.

​Le point bonus d'un sport collectif, c'est qu'il vous permet de lutter contre votre timidité.

​Une fois la première rencontre passée et l’intégration terminée, les effets sont moindres. Mais au départ, lorsque vous intégrez un nouveau groupe, vos aurez forcément à lutter contre votre timidité : vous présenter, vous intéresser aux autres, répondre aux questions, …

Cela vous permet de travailler votre sociabilité et de lutter contre l’isolement provoquée par une trop grande timidité.

Un sport que je vous conseille : la danse de salon ! Idéalement, un cours où plusieurs danses sont apprises, histoire de varier les plaisirs, et où le changement de partenaire est imposé. La dépense physique est légère mais certaine. Et les rencontres sont variées. De plus, vous serez en contact de personnes du sexe opposé.

J'ai pratiqué ce sport pendant des années. Et je ne connais rien de mieux pour vaincre sa timidité et affronter sa peur du regard de l'autre, du ridicule ou du rejet !

Faites du théâtre

Participer à une troupe dans un théâtre aide aussi à dépasser sa peur.

Vous luttez contre votre peur du ridicule, vous travaillez votre allure et votre élocution, vous rencontrez d’autres personnes, et vous vous produisez devant des inconnus. Que demandez de ​plus ?

La version avancée est de participer à une troupe d’improvisation théâtrale. Le must !

Au début, l’exercice peut être difficile. Mais au fur et à mesure qu’on entre en contact avec beaucoup de gens, la timidité finit par disparaître.

​Affrontez les situations inconfortables

Je suis désolé mais il faudra le faire tôt ou tard.

Et le plus tôt est le mieux. Car plus vous fuyez les situations ​où vous éprouvez de la timidité, ​plus ​vous renforcez votre timidité.

Sur la durée, vous ne vous rendez pas service.

Au lieu de la fuir, faites face à la situation. Rendez cette situation angoissante propice à la croissance personnelle et à l'introspection. Devenez l’observateur et puisez en vous-même.

Répondez à ces questions :

  • ​Pourquoi est-ce que je me sens comme ça ?
  • ​ Qu'est-ce qui m’a fait me sentir comme ça ?
  • ​ Peut-il y avoir une autre explication à ce qu’il se passe ?

​Conclusion

Pour vaincre sa timidité, vous devez être prêt à l’affronter. Et à chaque fois que vous y êtes confronté, c’est à vous de décider de l'affronter et de la dépasser. Ou de la laisser vous dominer.

C’est un travail quotidien et régulier qui vous attend. Mais les efforts en valent la peine, pour être libéré et nettement moins stressé.

Ne cherchez pas à l’éviter. Car ​votre timidité ne fera qu’augmenter tant que vous chercherez constamment à l’éviter.

Donc prenez le taureau par les cornes et affrontez votre timidité.

Click Here to Leave a Comment Below

TESS

Je suis en 3 eme je vais bientôt passer mes oraux d’histoire des art et je suis hyper timide sa me bouffe la vie, je pense que c’est lié au fait que je me sente inférieur a tout le monde .

Reply
Sébastien Jasmin

J’étais moi-même timide dans le passé et c’était parce j’avais peur de l’opinion des autres. J’avais peur qu’ils rient de moi ou qu’il me ridicule devant les autres. C’est certain que c’est lié au fait que tu te sens inférieur aux autres. J’avais ce sentiment aussi. Malheureusement, notre timidité ne disparaître par magie. Tu devrais travailler sur ta confiance.

Voici un petit truc pour d’aider. Quand tu fais ton discours devant la classe regarde juste un peu plus haut que les cheveux des élèves, ou le front ou une personne en qui tu as confiance. Essaie de ne pas regarder dans les yeux des gens.

Reply
    BadroTonii

    Je suis vraiment dsl mais des etudes scientifiques ont prouvé que le regard direct (oeil a oeil) developpe la confiance en soi et encourage les timides a affronter leur timidité …..lã je pense que vous etes tjr timide

    Reply
vanessa

je suis timide j’ai peur de parler en classe je ne leve jamais la mains pour poser une question ou pour parler quand un prof est la.on m’appelle l’enfant qui ne parle jamais en classe et qui ne leve jamais la mains.il y a une dame qui est notre prof qui fait des cours de formation a l’ecole quand elle pose une question dans ces cours de formation je ne leve jamais la mains et tous les eleves l’aime et vont parlez avec elle seulement moi.qu’est ce que je peux faire pour vaincre cette timidite?

Reply
    Yukon

    Vanessa : fais comme si ta maîtresse était ta maman et si tu connais la réponse dis-la comme si tu disais ça a ta maman

    Reply
    Julie

    Moi je suis pas comme toi moi j’ai 11 ans et j’aime une personne et le truc c’est que il me trouve timide je ne lui parle pas pourtant en vrai je suis pas timide c’est l’inverse de toi moi dans la classe je suis folle les conseil que je peux te donner c’est de te faire écouter ou que tu fasses ta folle c’est facile à dire je sais mais fais moi confiance respire et dis toi que t’es une super fille et que tu a rien à te reprocher si toi tu peux à ton tour m’aide avec les garçon sa serait simpa
    Au revoir à bientôt

    Reply
      Killyan

      Je ne suis pas une fille mais dans ce cas s’il te trouve timide c’est que justement tu ne lui parle ! Si tu l’aime vraiment va le voir et dis lui simplement (ça c’est ce que j’aurais aime qu’on fasse !), après ça passera avec le temps. Voilà

      Reply
Mc

Moi même je m’occupais beaucoup de ce que les gens devaient dire de moi et au fil du temps j’ai adopté un style qui marche très bien: Quand tu es en classe et que tu présente un exposé, regarde bien les gens sans être avec eux tout en pensant à ton exposé… Ça marche à tous les coups!

Reply
Sebastien Jasmin

En effet, c’est un autre truc pour t’aider à faire tes exposés oraux à l’école.

Par la suite, tu devras aller plus en profondeur. C’est comme prendre des médicaments. Sur le coup ca t’aide mais ca n’enleve pas le problème à long terme.

Pour aller plus loin, je te suggères de lire sur la confiance en soi, l’estime de toi, comment vaincre ta timidité. Tu peux aussi lire a href= »http://www.le-timide-audacieux.com/vaincre-ma-timidite/comment-vaincre-sa-timidite/ »>quelques articles que j’ai écris.

Il faut oser, s’améliorer et surtout persévérer.

Bonne continuation :)

Reply
frederique

je suis timide et ma meilleure amie fait tout pour que je sois en couple mais je devais parler a ce garçon mais je ne l’ai pas fait. Et mon amie en a marre de moi car elle fait tout pour moi et moi je me cache et ne parle pas quand il est là. Comment faire pour vaincre cette timidité ?

Reply
    Killyan

    La question c de pas vaincre la timidite mais juste de l’affronter ! Dis toi que ce mec c’est comme ta meilleur amie !(même si c’est pas la cas) Après tu en aura l’habitude et voilà !

    Reply
Abdi-fatah saad idleh

Moi aussi j’suis comme toi. Je suis amoureux d’une de ma classe,mais lorsque elle est dans la classe je lui parle tres rarement. Un ami m’encourage a lui avoue mon amour mais sans succes. Elle est toujours suivi par les autres garcon ki ont le coup de foudre pour elle. Alors j ai abondonné.

Reply
    Warren

    Regarde american pie 4 fois d afiller avant j était timide mais maintenant je sort avec une fille de ma classe depuis 2 ans.

    Reply
jean

2em astuce et quand on ne sais pas ou regarder, coi dire, ou comment se positionner. Ou mettre ses mains,… ?

Reply
william

Bonsoir,

Quand j’ai commencé à travailler, je devais faire du porte à porte, pour combattre sa timidité, c’est une grande expérience.
Je me souviens que mon patron nous disait : Quand vous êtes impressionnés par quelqu’un, que vous vous sentez inférieur à lui, une solution efficace, est de l’imaginer aux toilettes.
Je sais c’est pas hyper glamour, mais ça fonctionne pas mal.

Reply
Marie

Bonjour,

Moi je suis timide du moment ou je ne connais pas la personne, quand je la connais ça va mieux mais j’ai toujours peur qu’elle me juge, même si c’est mon ami. Aujourd’hui je suis au lycée, je suis timide depuis toujours mais ce qui m’a vraiment fait réagir sur ma timidité c’est quand j’étais en train de faire un exposé devant ma classe et que j’ai paniqué du coup mon exposé ne voulais plus rien dire. Alors que ce n’étais pas la premier et que je me sens, habituellement, très allaise devant ma classe. Mes amis m’encourage a aller vers les gens a faire des petites choses qui pourrais me rendre moins timide mais je n’y arrive pas. Alors j’ai un ami, qui lui n’est pas du tout timide, il peux aller parler a quelqu’un dans la rue sans problème, ce qui est impossible pour moi. Donc il m’a dit de tout prendre a la rigolade, et comme ça je pourrais vaincre un peu ma timidité. C’est vrai que ça fonctionne, je travaille de plus en plus sur ma timidité car elle commence a me gâcher la vie. Donc pour ce qui son amoureux de quelqu’un de leur classe ou de leur lycée, et bah aller parler avec eux de maniere amical et en rigolant avec eux, c’est la meilleur façon d’y arriver.

Reply
Kel

Salut tt le monde,
Moi aussi je suis très timide..et je sais très bien d’où je tiens ma timidité : mon vécu. J’ai souvent était la souffre douleur pendant de longues années puis en entrant au collège j’ai un petit peu vaincu ma timidité j’ai réussi à me faire des amies en fait on est tous timides on se ressemble beaucoup bref…seulement voilà l’année prochaine je me retrouve avec une seule amie dans ma classe(on a été séparé des autres amies)et j’ai peur de me retrouver seule car elle ne mange pas a la cantine(je suis au collège ) et j’ai peur de me retrouver toute seule encore…ce n’est pas de l’égoïsme c’est juste que pour une fois que je me suis fait des amis je n’ai pas envie de me retrouver à nouveau toute seule comme dans mon passe..c’est une époque de ma vie que je n’ai pas aimé…j’essaie de positiver en me disant qu’il y a bien pire et c’est vrai mais c’est une véritable crainte chez moi de me retrouver toute seule…en gros j’aimerais vaincre ma timidité pour pouvoir me faire des amis et ainsi ne pas me retrouver toute seule…

Reply
    Luluce

    Je te comprends énormément. J’ai vécu la même chose en primaire et au collège. La solitude est juste horrible. Elle pèse sur toi et dès fois tu te sens juste invisible. Lorsque quelqu’un te parle à ce moment-là, c’est le bonheur.
    Depuis que je suis au lycée, je me suis fait des amies. J’ai toujours peur de la solitude (qui n’en aurait pas peur !) mais le grand conseil que je peux donner c’est de faire des clubs. Au collège comme au lycée il y a la plupart du temps des clubs (Théâtre / lecture / astronomie / jeux / etc. ) et si vous y allez ça va être plus simple de parler aux autres. Le club théâtre est une grande aide.
    Si il n’y a pas de club dans votre école, alors vous pouvez faire une activité extérieure réunissant des gens de votre âge.
    Ma timidité est encore en moi mais je continue de la combattre et j’y arriverais. J’espère que ce sera le cas pour vous :)

    Reply
    Luluce

    Je te comprends énormément.
    J’ai vécu ça moi aussi et c’est encore récent. Pour raconter en bref, en primaire j’étais un peu seule, pas vraiment d’amie. En CM2 je n’étais pas dans la classe de mon amie (que je venais de rencontrer en CM1) ce qui signifie récré/repas séparé (il y avait 2 horaires de repas et de récré) et je me suis retrouvé seule et où seul lire était mon activité. Au collège, tout allait bien jusqu’à ce que mes 2 seules amies me lâchent (problème entre nous). J’ai passé toute mon année de 3e à m’emmerder. J’étais comme invisible et quand quelqu’un me parlait c’était le bonheur. Maintenant tout va mieux depuis que je suis au lycée car j’ai des amies, mais j’ai toujours cette timidité qui me ronge.
    Si j’ai un conseil pour ceux qui sont timide c’est de participer aux clubs de votre collège/lycée. Sinon de s’inscrire à une activité autre. Personnellement je fais du théâtre, depuis 9ans maintenant, et c’est super utile.
    Sinon je souhaite bon courage à vous pour vaincre votre timidité !

    Reply
Hervé

Merci pour cet article, pour avoir été dans le passé un timide maladif je suis d’accord avec les points que tu abordes.
Il faut bâtir sa confiance pas par pas, sortir de sa zone de confort régulièrement et faire des projets pour augmenter son estime de soi.
Un travail de longue haleine, mais ô combien récompensé quand on y arrive !

Reply
Jaëlle

Moi je suis vraiment mais vraiment timide, même en lisant sa, je sais que jamais j’arriverai à ne plus être timide…

Reply
Hervé

Ne crois pas ça Jaëlle, j’étais vraiment un timide maladif et j’en suis sorti ! Il faut dans un premier temps que tu acceptes le fait de ne pas être définie par ta timidité : c’est juste une sorte de prison qui empêche ta vraie personnalité de s’exprimer, la timidité n’est pas ce qui te définit ! Il faut que tu y croies : pendant des années je pensais que je serai timide à vie, et le jour où j’ai accepté l’idée de pouvoir vaincre ma timidité et donc à agir j’ai commencé à changer de manière positive.

Reply
Oceanne

Je suis en seconde, je suis énormément timide! J’ai du mal à m’intégrer dans ma classe! Quand je connais la personne je parle, quand je connais pas je vais rarement vers les gens, je répond quand on me parle, mais je ne cherche pas à parler! J’avoue que cette timidité m’énerve, et que je voudrais pouvoir parler quand j’en es envie et y arriver!

Reply
    Zoe

    Salut je suis exactement comme Toi, c’est horrible..

    Reply
Nawal

BRAVO pour cet article ! Une belle aide pour tout le monde !

Reply
Arseine

Svp aidez moi, je suis timide et je fait quelques exercices depuis un moi pour me debarasser de ce maux mais j’ai constaté que ça devient de plus en plus pir, j’ai peur meme de sortir de la parcelle pour ne pas etre regardé. Quesque je dois faire maintenant?

Reply
Henri

J’étais aussi un grand timide, je manquais beaucoup de confiance en moi et cette timidité m’a beaucoup handicapé étant jeune. J’ai réussi, avec des efforts, du vécu, l’aide de mes proches et quelques années pour enfin arriver à vaincre ma timidité. Ce n’est pas facile, mais il faut croire en soi pour y arriver, ne pas se cacher du monde et s’enfoncer de plus en plus dans une timidité maladive.
Je souhaite bien du courage à tous ceux qui subissent les conséquences de leur timidité, restez fort, encouragez vous, vous allez y arriver !

Reply
gazo

Vous avez tous raison mais Je dois avouer que ca me pouri aussi la vie car j ai du mal a avouer mes sentiment a la seul fille que jai jamais aimer

Reply
lilou

moi je crois que mon cas est unique parce que meme des fois je deviens toute rouge quand mes parents me parlent sos

Reply
Alain

Moi il m arrive de baigeller et a cause de cela, j ai passer tout le lycée seul dans mon coin sans aucun amis . J ai du mal a aborder les gens et même lorsque se sont eux qui font le premier pas j ai trop peur de leur répondre . Lorsque j étais plus jeune(disons a l école primaire et même au début du collège) je m entendais très bien avec tout le monde je n avais malgré mon handicap aucun soucis pour me faire des amis hors mis des vanne de temps en temps .je ne sait pas quant je suis devenue si timide mais cette sensation d infériorité empire de jour en jour et me gâche de plus en plus la vie. L année prochaine j entre en fac et j ai peur que sa ne s améliore jamais .A vrai dire J ai vraiment besoin de conseil adapter a ma situation.

Reply
Lea

Dans seulement quelques jours j’entre en 2nd professionnelle GA (Gestion Administration), en décidant d’intégrer cette filière j’espère vaincre ma timidité mais je me rends aussi compte que beaucoup de stages m’attendent. Pendant mon année de 3ème, j’ai eu a faire à plusieurs stages qui ne me demandais pas trop de contacts avec des gens extérieurs à mon entourage habituel (même si j’ai pas fini mon 3ème stage car je me sentait pas à l’aise et avait presque envie de pleurer en commençant le stage à 7h du matin, subissant les reproches du patron lorsque je faisait mal quelque chose jusqu’à 17h…) . J’ai demandé à ma grande sœur quel genre de chose il faudra faire en stage GA et elle m’a parler de décrocher au téléphone… Etant extrêmement timide avec les étrangers, même le fait d’y penser me rends mal. Je m’imagine pleins de scénarios pendant lesquelles je n’ose pas décroché ou je béguais sans pourvoir m’arrêter… J’ai seulement 15 ans et j’ai vraiment pas envie de passer ma vie à avoir peur de faire de nouvelles rencontres et de louper des expériences qui pourrait m’être bénéfiques…

Si je devais ajouter quelque chose: ma timidité arrive seulement avec des personnes VRAIMENT inconnues… J’arrive à parler en classe, avec mes professeurs et ma famille. Il m’arrive même parfois de faire rire la classe… Mais lorsqu’on arrive au professionnel, toute ma confiance part et j’ai l’impression de trembler et que je vais pleurer…

Reply
clemozoir

Cet article est pas mal, je comprend mieux pk je suis ultra timide comme ça, j’ai tout les « symptômes » : je n’ai absolument aucune confiance en sois, je suis pudique, paranoïaque et je me pose toujours 300 000 questions sur ce que vont penser les autres.
Le pire c’est de devoir sortir avec une fille, ça ne m’est jamais arrivé parce que c’est impossible que ça soit moi qui aille vers elle… Même si c’est une amie je ne saurai pas quoi faire, et que en plus d’être timide je suis paranoïaque je vais croire qu’elle va comprendre tout de suite que j’essaie de l’approcher, alors au final j’attend que ça soit elle qui vient vers moi, mais vu que je n’ai aucune confiance en moi je me dit que c’est impossible alors je laisse tomber.
Et même si par un dénouement inconnu on finit par sortir ensemble, je bloquerai To-Ta-Le-Ment à l’idée d’être en public avec elle.
Bref, sinon je suis aussi timide en cours, à n’importe quel endroit du lycée, je fait tout le temps attention a avoir une attitude la plus normale normale pour que personne ne me juge à chaque fois que je traverse un couloir etc… Surtout que en 3e je me faisait un peut harceler ça ne m’aide pas. Mais bon au lycée c’est déjà plus mature alors ça va.
Voilà, il fallait que je me confie un peut
Et même pour poster ce message, j’ai hésiter à mettre un pseudo du style « Anonymous01 » ou un pseudo que j’ai jamais utilisé pour pas que quelqu’un que je connait et qui connaisse mon pseudo aille sur cette page, lise tout les commentaire pour tomber sur le mien, me reconnaitre et se foute de ma gueule… Là j’ai fait un petit effort quand même, mais je ne suis pas encore prêt a mettre mon vrais nom.

Reply
Anaïs

Moi aussi je suis très timide sauf quand je suis avec mes proches. J’ai toujours peur qu’on me critique, peur de ne pas plaire aux autres. À chaque fois que je vois un garçon qui me plait, je le laisse partir à cause de la timidité. Je n’arrête pas de me dire « Et si il ne m’aime pas ? », « Et si il me trouve ridicule ou stupide ? ». Je ne sais même pas comment engager une conversation avec un inconnu. Cette timidité me bouffe, je rate un tas d’occasion, je laisse des choses me passer sous la main. J’ai tellement peur des regards des autres que je ne sors même pas de chez moi, seulement pour aller au lycée. Je ne fais pas de sorti entre ami, rien. Je viens d’entrer au lycée et je dois chercher un stage pour janvier/février, je stresse tellement. Ma mère est toujours obliger de venir avec moi en dehors sinon je refuse de sortir de chez moi. Je veux changer et cette article me rassure un peu parce que je vois que je ne suis pas la seule, qu’il y a d’autre personne dans ma situation. Ça m’encourage à faire des efforts pour m’affirmer.

Reply
Waternson Dorelien

J’ai déjà essayé plusieurs astuces, mais je reste tjours timide.

Reply
Thomas

Sinon s’inscrire à des cours de théâtre ou suivre une formation de prise de parole en public ça peut aider… Être dans l’action pour s’oublier et ne plus se centrer sur ses peurs

Reply
Lola

moi j’ai 11 ans et je suis timide et jai un manque de confiance en moi comment faire?

Reply
vivian

merci de ce blog.moi aussi je suis supertimide.maintenant je suis a l’université.depuis l’ecole primaire jusqu’à maintenant ma timidité n’a cessé d’augmenter.quant il arrive un moment d’exposé je deviens vrt gené et même certains de mes collegues ont déja remarqué mon problème.le pire est que depuis le primaire jusqu’à maintenant je n’ai pas de copine.j’ai peur d’être critiqué par les autres.je deviens timide etant avec les gens que je connais et même les inconnus.je n’ose pas à poser la question au prof.

Reply
Juliette

Bonjour,
Je suis la personne qui est très confiante avec ses amis et qui n’a pas peur de rire et parler fort mais lorsque je tombe dans l’inconnu je perd tout mes repères. Ex: lorsqu’une personne veux me rencontrer je ne sais absolument pas quoi dire et je me met à parler vraiment pas fort et à dire plein de conneries. Ensuite, je me met à être nerveuse parce que j’ai peur que cette personne me juge ou me trouve ridicule. Ça hante mes pensés et je suis pas capable de enlever cette crainte de mes pensé. Aussi je suis une personne qui n’a pas très confiance en sois et je sais pas comment avoir confiance.

Reply
Laurine

Bonjour…
Moi je suis à peu prêt comme vous tous, extrêmement timide.
Depuis ma primaire je le suis…
Mais l’année dernière en 4e quand je suis arrivée dans mon nouveau collège c’était encore pire, une catastrophe.
Au début je me sentais plutôt bien beaucoup de gens s’intéressaient à moi puisque j’étais arrivée en cours d’année, je recevais des compliments etc.
Avec le temps je me suis fait une amie qui elle était loin d’être timide, plutôt populaire, on était proches.
Elle avait remarqué que j’étais timide et voulait changer ça, malgré tout ses efforts, ses conseils…je suis restée la même.
En cours je ne participais pas pourtant l’année d’avant je participais quand-même pas mal, là rien ne sortait.
Mon amie m’avait intégrée dans un groupe, et je ne parlait pas dans ce groupe je n’arrivais pas à communiquer c’était ridicule je me détestais, vraiment.
Bref, l’année est passée et j’ai une plutôt mauvaise réputation à cause de ça : du genre la fille coincée et transparente.
Cette année je passe en 3e sans mon amie dans ma classe ni aucune personne du groupe, pour faire court je suis seule…
Ça me rend triste, j’aimerais me débarrasser de cette timidité qui gâche ma vie et m’a fait rater mon année de 4e…J’aimerais vraiment, si quelqu’un aurait des conseils à me donner je les accepte volontiers…

Reply
Lola12

Bonjour, j’ai presque 16 ans et je viens d’arriver dans une nouvelle classe mais je ne m’y sens pas à l’aise du tout, il y a beaucoup de personnes « populaires » dans cette classe qui sont assez extraverties et pas du tout timides contrairement à moi qui aie toujours été assez timide… Ma timidité s’est même empirée depuis quelques mois je rougis comme une écrevisse dès que des regards se posent sur moi et depuis que je suis dans cette classe elle ne fait qu’empirer, dès qu’un professeur m’interroge, je rougis et je perds mes moyens… Je ne sais vraiment plus quoi faire, j’ai tellement peur de ce que les gens vont se dire en me voyant rougir pour tout et pour rien (« Mais pourquoi elle rougit? » « Elle est ridicule »,…) que j’essaie d’éviter toute situation qui pourrait me faire rougir mais j’ai peur que cela ait des répercussions sur mon intégration dans la classe… J’aimerais beaucoup avoir des conseils pour réussir à ne plus rougir et ne plus être timide…

Reply
lokossou

Moi aussi cela m’est arrivé mais avec les astuces ça va mieux

Reply
Jasmine

Moi je n arrive pas à parler sans faire des gestes je montre mes sentiments on sent que je ne suis pas à l aise il y a ceux qui me prennent pour une folle d autres commédienne ‘quand j étais petite ma mère me lancer des injures elle me disait des choses horribles en me rabaissant parfois me taper mais voilà je ne me laisse pas faire je suis sportive je suis optimiste je la pardonne j espère que mon avenir sera meilleur j essaie de sourire aux gens d être serviable et sociable afin de guérir completement

Reply
    Elfire

    Jasmine toutes mon soutien
    J ai vécu et je vie encore la même situation familiale que toi mais avec mon père.. Viré dehors depuis 8 ans J ai énormément souffert de mon enfance n’ont pas par manque d intégrité mais par éducation familial assez violente (mon père me disait C est avec la haine qu on avance) j ai était beaucoup rabaisser et diminuer ainsi que battu ce qui ma fait chuter il y a quel année je tente bien que mal de prendre sur moi car je n ai ni confiance en moi ni en personne.. Penser vous que la haine, là diminution excessive, la peur des chaque jour quant ils ouvre sa bouteille, la violence et la tristesse d avoir était abandonné jeune puisse influencer la timidité ? Y a t il une faille pour reprendre à oublier cette timidité ?

    Reply
ZOU

Bonjour, j’ai 21 ans. Je suis extrêmement timide je n’arrive pas a parler avec des gens, même mes amis il faut qu’on soit amis de plus que 2 ou 3 ans pour que je soit alaise avec eux et même avec ça il y’a des sujets que je ne veut pas aborder par exemple (que je suis amoureux d’une fille ..).
Cela devient de pire en pire malgré mes effort de vaincre cette timidité.
sa m’angoisse de ne pas pouvoir exprimé mes sentiments pour une personnes ou aborder des sujets avec des ami(e)s je suis le seul qui ne parle pas dans un groupe sauf si quelqu’un me parle, et si c’est une personne avec qui je parle pour la première c’est la honte je ne sais absolument pas quoi dire et je dis du n’importe quoi, et au fond de moi je pense ce que cette personne pense de moi et je me dit peut être que c’est la dernière fois que cette personne va me parler, je me sens perdu a se moment la et je deviens très nerveux.
La seul fois ou j’ai pu vaincre ma timidité c’était un miracle qui c’est passés l’année dernière et c’est grâce a un ami avec qui j’ai fait mon projet de fin d’étude il m’a obligé de laissé la soutenance ouverte au public et c’était réussi et on a eu la meilleur note de notre promotion.
pour vaincre cette timidité j’ai décide de faire une expérience de continuer mes études a l’étranger cette année, et la je me trouve non seulement sans ami(e)s mais aussi dans un autre pays, du coup c’est la catastrophe pour moi et je ne sais plus quoi faire.

Reply
Yukiii

Bonjour j’ai 23 ans et j’ai du mal a nouer des liens amicaux et même sentimentaux, quand j’étais au collège on s’est beaucoup moqué de moi… avec en plus une famille côté paternelle qui m’ont dévaloriser et fait perdre également ma confiance en moi ^^’ je suis également hyper anxieuse, j’ai tout le temps l’impression d’être inférieur aux autres personnes.

Reply
stève

Merci pour votre article…Développer l’empathie est également essentiel car bien trop souvent on se centre uniquement sur soi.

Reply
Zamari

Salut je suis en licence 1ère année et je suis amoureux d’une fille de ma classe mais compte tenu de ma timidité je ne peux la parler que seulement sur WhatsApp
Mais j’arrive pas a la parler face à face aider moi svp

Reply
Karen

Bonjour,
Je suis élève en premiere année dans une université au Canada. J’ai toujours été super timide quand j’étais plus petite j’avais du mal a parler, participer aux activités si personne ne m’y poussait sauf que j’étais dans le meme lycée de la maternelle a la terminale donc tout le monde se connaissait et j’ai donc longtemps eu l’impression que ma timidité avait finie par disparaitre avec le temps étant donne que tout le monde se connaissait, on se parlait tous, je n’avais donc pas honte du tout. Mais depuis que je suis arrivée au Canada et dans cette université elle a fait un retour fulgurant qui est en plus appuyé par de nombreux facteurs (les personnes viennent des memes écoles donc elles se connaissent, leurs interactions se font principalement en anglais et meme si je comprends très bien interagir assez rapidement reste difficile et enfin je suis dans un champ d’etude ou les personnes sont assez extraverties et n’ont aucune difficulté a s’exprimer en public).
J’aimerai être un peu plus intégrée parce que meme si j’essaye d’aller vers les autres j’ai quand meme l’impression d’être a l’écart. Que faire?

Reply
Cécile

Salut!
Je suis actuellement partie en Angleterre faire du woofing pour une durée de deux mois max en but d’améliorer mon anglais.
Mais voilà : j’ai quelques « handicaps » qui m’empêchent de vraiment profiter de mon voyage.
D’une, je suis vraiment larguée en anglais tandis que les autres personnes maîtrisent la langue davantage que moi, donc impossible de comprendre ou de me faire comprendre.
De deux, ma timidité due à mon manque de confiance en moi : en effet, je n’arrive pas à venir vers les gens de l’auberge, peur d’être ridicule, de me sentir moins que rien.
Ce sont des gens extravertis, tout le contraire de moi.
Si d’autres personnes sont dans mon cas, je suis preneuse de conseils.
Merci!

Reply
Loloch

Je suis très timide de mon directeur j’arrive même pas a respiré alors que je travail directement avec lui , c’est un handicape qui me pouri la vie

Reply
Chacha

Moi je m ‘appelle  » Chacha  » j’ai 13 ans je fait club théâtre , et le but de ce club était de me libérer de ma timidité , ça marche mais pas trop , je suis toujours aussi coincée , j ‘ Ai l ‘impression d’être la débile du groupe ! j’ai peur qu on me critique ou je sais pas … pouvais vous me donner des conseils ?

Reply
carole

Bonjour je suis toujours timide que ce soit avec n importe qui avec les amies ,la famille quand je connais je parle un peu c ‘est quand que je ne connais pas que je ne parle pas en primaire j’étais souvent seule dans mon coin au collège moins car il y avait une personne qui est venue me parler et ça était au lycée j’avais des amies je ne parlais pas beaucoup quand aux garçons je n’allais jamais vers eux même si j’en avais envie c’était la peur et la timidité qui font ça j’ai souvent peur je me pose des tas de questions au lycée mes camarades se moquaient même de moi m’embêter à tel point que je voulais quitter le lycée je suis rester en étant adulte aujourd’hui ça va un peu mieux même si on me fait encore la remarque quoi qu on disent et quoi qu on fasse il y aura toujours des personnes qui feront des remarques je parle un peu plus il y a pas beaucoup de personnes m’a fait un compliment

Reply
Ami

C’est triste mais j’ai une timidité maladive que je vois de jour en jour me détruire. Parler avec des inconnus ne me fait pas tres peur, parceque je me dis qu’on se reverra jamais, et qu’ils ne me connaissent pas assez pour me juger. Par contre quand ce sont des gens que je connais, surtout des gens que mes parents me presentent je me braque, j’ai peur de faire maivause impression, parceque moi-même j’ai une mauvaise image de moi et je ne voudrais pas que les gens découvrent ce image de moi. Au final je fais toujours mauvaise impression devant des gens. Je suis timide au point où je stresse comme ci j’avais un examen à passer quand je dois passer un appel ( aux connaissances de mes parents). Pour essayer de le vaincre je suis allé étudier aux usa, croyant que la-bas mes parents ne connaissent personne et que je pourrais être moi-même, sans pression des parents(qui veulent à tout prix que je m’attache aux gens et qui sans cesse me présente des gens) . Résultat : mes parents connaissent les gens partout et j’ai été obligé d’etre lier aux gens. Je fuis ces gens comme je peux, pourtant ils sont si gentils. Et aujourd’hui j’imagine ils me laissent dans mon délire (ce que je comprends parceque je ne fais pas assez d’effort pour aller vers eux). Alors que j’ai envie d’aller vers eux mais j’arrives pas. Mes parents sont déçus de moi, ils trouvent que je leur fait honte, et que je suis ingrate envers ces personnes qui m’ont ouvert les bras, des gens supers bien j’avoue. Mais j’arrive pas et ça m’enerve ! Au final je me fais passer pour quelqu’un d’arrogant et ingrat alors que je suis juste timide et que j’ai peur du regard des autres :’(
Bref la timidité c’est vraiment un gros handicap, je vais essayer de suivre ces petits conseils mais vu mon cas je pense que ça va prendre beaucoup beaucoup de temps

Reply
Claude

Je me rends compte qu’après avoir vécu comme un casanier dans ma jeunesse je pense qu’à moi et je sors de ma grotte que pour des obligations pourtant la peur d’être blesser ou ridiculiser fait que j’écoute la musique dehors et je parle le minimum

Reply
Alexis

Salut je m’appelle Alexis. Moi ma timidité est que quand je suis face à une fille ou même la voir passé devant moi. Je devient tout à coup timide j’évite que nos regard ce croise c’est ce genre de timidité qui me ronge depuis des années j’aimerais bien avoir des conseils merci

Reply
MacDarlyne

Je suis grave timide et franchement ça m’énerve.

Reply
Leave a Reply:
consectetur Praesent eget nec efficitur. ultricies Aenean amet, ut risus