Comprendre le manque de confiance en soi​ pour mieux reprendre confiance en soi

Le manque de confiance en soi est un obstacle majeur à une vie épanouie, vibrante et entreprenante. Les causes de ce manque de confiance sont multiples. Les connaitre et identifier celle dont on souffre est un premier pas pour regagner confiance en soi.

Comprendre le manque de confiance en soi​ pour mieux reprendre confiance en soi

More...

Le manque de confiance en soi est un mal assez répandu qui touche toutes les classes sociales et toutes les générations. Tout le monde peut donc être touché, ponctuellement ou régulièrement.

De plus, tous les domaines de notre vie et de notre quotidien peuvent en être affectés, que ce soit dans la sphère personnelle ou professionnelle.

C’est un blocage qui nous empêche d’agir et nous distille des pensées dévalorisantes et négatives.

Comprendre le manque de confiance en soi​

Si vous souffrez de manque de confiance en vous, il peut vous arriver de vous sentir enfermé dans un carcan. Vous avez l’impression de ne jamais pouvoir être véritablement vous-même et de ne pas développer votre potentiel.

Souffrir de manque de confiance en soi, ou comment se sentir enfermé dans un carcan sans jamais être véritablement soi-même

Partagez sur Twitter

C’est une sensation qui se manifeste autant par des peurs (qui semblent irrationnelles pour certains) que par des blocages et des inhibitions qui vous empêchent d’agir voire de vivre dans des cas extrêmes.​

Des symptômes réels​

D’où vient le manque de confiance en soi ?

Certains évoquent des lacunes dans l’enfance, un manque de présence ou d’autorité parentale. D’autres au contraire estiment que des accidents de la vie peuvent fragiliser une personne qui ne parvient pas à rebondir, qui ne retrouve plus ses repères.

Soudain, par peur des autres, par peur de ne pouvoir les affronter, par peur de ne pas être capable, ... on se met à se dénigrer et se dévaloriser.

Au niveau des relations avec les autres, le manque de confiance en soi est rapidement visible car vous faites preuve de timidité ou de gêne excessive.

Vous attendez d’être en confiance pour commencer à vous livrer, vous avez peur d’être ridicule, vous craignez le regard ou le jugement des autres, vous ne parvenez pas à prendre de décision, vous tergiverserez et hésitez fréquemment, quitte à vous taire pour ne pas aller à l’encontre des autres.

En somme, vous vous effacez.

Des phrases comme « je suis nul », « je n’y arriverai jamais », « j’en suis incapable » deviennent alors des leitmotivs récurrents, vous empêchant de commencer une action ou même de la planifier.​

Identifier les origines

Si vous souffrez de manque de confiance en soi, il est impératif d’identifier les causes.

Vous serez alors capable de prendre les mesures nécessaires pour mettre en place des stratégies et des solutions pour aller de l’avant et enfin vous affirmer et vous exprimer.

Les causes du manque de confiance en soi sont multiples. Mais les plus récurrentes sont :

  1. la peur de la critique,
  2. la peur du regard de l’autre,
  3. le doute de soi,
  4. un sentiment d’infériorité,
  5. et la sensation de sentir mal aimé et mal compris.​

Les 5 causes majeures  du manque de confiance en soi​

Voici un panel des principales causes du manque de confiance en soi ...

Découvrez les 5 causes majeures du manque de confiance en soi​ pour mieux reprendre confiance en vous

Partagez sur Twitter

La peur de la critique​

C’est l’une des peurs les plus répandues à l’origine d’une déficience de la confiance en soi.

La principale cause de cette peur est que vous êtes trop concentré et préoccupé par les opinions des autres. Du coup, vous ressentez un sentiment d’insécurité.

Au lieu de prendre les critiques de façon positive et constructive, vous avez le réflexe de vous mettre sur la défensive.

Le problème, c’est que vous vous occupez trop de ce que pensent les autres. Vous écartez vos opinions personnelles pour céder la place à celles des autres. Malheureusement, cela vous crée en vous un sentiment d’impuissance.

Dans le milieu professionnel, ce type de comportement peut vous nuire car il suffit d’un peu de chantage affectif pour que vous vous écrasiez.

En vous préoccupant moins des autres, vous restez vous-même. Vous devenez une personne honnête et stable qui ne fait pas semblant.

Le sentiment d’infériorité​

Le sentiment d’infériorité démontre clairement un ressenti d’insécurité.

Les causes de ce sentiment remontent généralement à l’enfance.

Il est possible que vous ayez été humilié, ignoré ou blessé, ce qui vous a fait douter de vous et vous a donné le sentiment d’être le vilain petit canard du groupe ou de la famille, d’avoir le sentiment d’être mal aimé.

La cause première reste souvent les parents. Ils ne sont jamais mal intentionnés. Il ne faut donc pas leur en vouloir, sauf cas extrême. Mais leur attitude envers vous enfant a des effets sur votre confiance en vous adulte. Ils n’ont pas su vous encourager ou vous offrir un environnent stable. Ils ont été trop critiques, trop exigeants ou encore trop protecteurs.

Tout cela ne vous a permis de vous libérer totalement et de vous émanciper sur le plan émotionnel.

Il est alors tout à fait normal et logique d’avoir développé une perception négative de vous-même.​

Arrêtez de penser que vous n’êtes pas aussi bien ou aussi fort que les autres. Acceptez vos points forts autant que vous acceptez vos points faibles.​

L’incapacité de vous affirmer​

Le manque de confiance en soi provient aussi de l’impossibilité à vous affirmer, à dire ce que vous pensez ou ce que vous ressentez.

Cette incapacité à vous défendre et à exprimer vos besoins vous apporte tout son lot de colère et de ressentiment, sans oublier que vous allez vous enfermer dans une bulle de négativité.

Le manque de cofinance en soi crée de l’insécurité, du doute et du pessimisme.

Apprenez à vous affirmer et les personnes dans votre entourage réaliseront enfin ce que vous voulez.

La conséquence directe à cela sera un respect de votre personne et ils sauront que vous êtes capable d’assumer des responsabilités plus importantes.

Vous vous sentirez mieux dans votre peau.​

Le perfectionnisme

Vouloir toujours être parfait peut s’avérer une qualité. Mais cela est aussi très souvent un défaut. Car cela conduit à avoir des attentes irréalistes pour vous-même et pour votre entourage.

Pour vous, il est impossible de déléguer.

Si vous pensez constamment que chaque chose doit être parfaitement réalisée, vous aborderez la vie d’un point de vue tout à fait irréaliste. En effet, en voulant toujours faire bien comme il faut, voire faire ce qu’il y a de mieux, vous augmentez les chances de commettre des erreurs et d'être déçu.

Vous allez développer de nouvelles peurs et nouvelles angoisses. Et donc davantage d’insécurité.

N’écoutez pas toujours les personnes qui vous mettent trop de pression pour répondre à leurs besoins ou leurs attentes. Dites-leur clairement et calmement quelles sont vos possibilités, vos disponibilités et vos compétences.

Fixez-vous des objectifs réalisables. Et votre peur de l’échec s’envolera aussi rapidement qu’elle est apparue.​

La culpabilité​

Ce sentiment fait partie du manque de confiance en soi et vous empêche d’accéder au bonheur.

Par certains aspects, la culpabilité est un sentiment utile. Elle nous montre que nous avons enfreint certaines règles, que nous manquons à nos valeurs. Elle agit alors comme un avertisseur qui clignote pour nous indiquer « Attention ! Tu as fait une boulette ».

La vraie culpabilité ne dure jamais longtemps : elle survient comme un signal pour prévenir de faire attention.

Pour autant, il est important de ne pas la laisser envahir tout votre être.

Si la culpabilité s’installe, alors elle devient un problème.

À cause de votre éducation, de votre instruction, de la religion ou autre, vous éprouvez des difficultés pour vous exprimer et dire « j’ai le droit d’être heureux » ou « j’ai le droit de m’exprimer librement ».

La culpabilité est un sentiment qui renforce votre manque de confiance. Il est donc important de s’attaquer au problème au plus vite pour ne pas qu’elle vous paralyse.​

Quelques solutions pratiques​

Comment reprendre confiance en soi.

Allez plus loin que ces quelques conseils et consultez cet article qui vous expliquera dans le détail comment reprendre confiance en soi.

Ne fuyez pas les regards

Si on vous regarde droit dans les yeux, ne baissez pas les yeux, ne détournez pas la tête.

La communication ne passe pas uniquement dans les mots.

Votre langage corporel (communication non-verbale) parle pour plus de 80% pour vous : vos attitudes, votre comportements, vos éventuels tics et gestes nerveux en disent parfois bien plus long que de simples mots.​

Faites du sport​

Pour prendre confiance en vous, vous devez retrouver une bonne estime de vous-même. Il est aussi important de rencontrer de nouvelles personnes et de communiquer avec elles.

Le sport est une excellente opportunité qui regroupe toutes ces conditions : vous vous sentirez mieux dans votre peau, vous apprendrez à vous dépasser et chaque petite victoire saura vous rassurer sur vos capacités.​

Visez des objectifs réalistes​

Le manque de confiance provient souvent d’une volonté de trop en faire, de trop en demander aux autres ou d’avoir simplement des idées irréalisables.

C’est une bonne chose de placer la barre haut et de se donner des grands objectifs. Mais encore faut-il pouvoir effectuer le chemin pour y arriver !

Apprenez à identifier vos capacités et vos limites. Et n’hésitez pas à fractionner votre objectif en diverses étapes.​

Utilisez votre peur​

​Dans une situation nouvelle, le manque de confiance surgit en même temps qu’une peur panique.

Au lieu de dépenser toute cette énergie à tenter de dissimuler cette peur, tentez de la transformer en action. Par exemple, allez vers des inconnus et engagez la conversation.

Il ne faut pas laisser votre intellect prendre le dessus. Seule l’action vous aidera à vous rendre compte que, finalement, ce n’était pas si grave et que tout est possible.

La peur engendre l'hésitation et l'hésitation engendre la réalisation de tout ce qui vous fait peur.

Soyez dans l’action.

Surveillez votre look​

Même si l’adage affirme que l’habit ne fait pas le moine, la première impression qu’une personne se fera de vous, ce sera en vous regardant.

Il est possible de projeter un sentiment positif en vous habillant avec des vêtements qui révéleront votre tempérament et dans lesquels vous êtes à l’aise.​

Conclusion

Vous connaissez maintenant les principales causes du manque de confiance en soi. Vous connaissez aussi quelques solutions et méthodes pratiques pour lutter contre.

Vous reconnaissez-vous dans une de ces causes du manque de confiance en soi ?

Regagner confiance en soi est essentiel. Et savoir d’où vient ce manque est important.

Interrogez-vous …

Identifier les raisons de son manque de confiance est la première étape pour lutter contre. La seconde étape, sachant cela, est de passer à l'action pour reprendre confiance en vous.

Click Here to Leave a Comment Below

Vaugirard Henri

Après un divorce s’en suit un terrible période de rejet de soi ,et de dépréciations d’ plus sûr de soi un grand manque de confiance de soi s’installe

Reply
    Grégory

    @Henri: Ton commentaire me fait réaliser que j’ai surement oublié une cause : un accident de la vie.

    Oui, un divorce, c’est terrible à bien des points de vue.

    Si ton commentaire vient de ton expérience personnelle, je te souhaite de t’en remettre vite.

    Reply
djou

slt, je veux dire que moi je me reconnais dans tous ces cas, et je confirme que cela revient à mon enfance qui était très difficile avec un père trés sévère et un environnement qui m’a réprimé beaucoup. je travaille énormément sur cette confiance en soi mais j’avoue que c’est très dur

Reply
Krix

A cause de ma sœur qui a tjs pris une grande place dans ma famille, je manque énormément de confiance… Elle attire tt le temps l’attention et comme on a tjs été très proche, je me sens comme ‘perdue’ sans elle. J’aimerai prendre mes distances mais je me rend compte que j’ai vraiment du mal à aller vers les autres tte seule… Tandis qu’elle y arrive très bien… J’en ai marre de me comparer à elle tt le temps… Je ne sais mm plus comment je dois me comporter ac elle… Ni quel caractère adopter ac les autres… C’est horrible la jalousie…

Reply
    Katia

    As-tu déjà essayé de te rapprocher de ta soeur pour lui demander comment elle s’y prend? Si oui suis ses conseils et ça ira si non je te conseillerais de faire comme moi écris sur un papier tout ce qui te dérange fais une prière en demandant que ta vie change et jette ce papier très loin en croyant sincèrement en ce que tu veux.

    Reply
    Manoa

    Je te comprend c’est dur de sortir de ce cercle courage sois toi même y a de la place pour chacun d’entre nous

    Reply
Amanda

De très bons conseils. Prendre confiance en soi est très certainement l’une des clés du bonheur. Pour augmenter son estime de soi, il faut avant tout prendre soin de soi, c’est ce que je dis et répète dans mon blog. Il y a différentes manières de prendre soin de soi et cela passe aussi par faire attention à son apparence. Si nous faisons attention à nous, les autres feront attention à nous, c’est aussi simple que cela. Il ne s’agit pas là d’une question de physique, mais bel et bien d’une question de style. Toute personne peut devenir attirante en faisant quelques efforts de style quelque soi son physique, croyez-moi. Le look est une sorte d’appât qui va attirer l’autre vers vous rien de plus. Votre personnalité fera ensuite le reste et c’est ce qui comptera finalement le plus. N’avez-vous jamais entendu ce genre de phrase : “Qu’est-ce qu’elle est belle, mais dès qu’elle ouvre la bouche au secours” ou “Il ne me plaisait pas spécialement physiquement, mais maintenant que je le connais mieux, je le trouve irrésistible !” La personnalité fini toujours par prendre le dessus, mais encore faut il donner envie à l’autre de découvrir cette personnalité…
Nous sommes des êtres humains et notre regard est toujours attiré vers ce que nous considérons comme beau, c’est comme cela. Faites le test, avec un cadeau par exemple. Imaginez que l’on vous propose de choisir entre deux cadeaux. L’un est contenu dans une sublime boîte et l’autre dans un sac plastique, lequel choisiriez-vous ? La belle boîte évidemment ! Pourtant le cadeau que renfermait le sac plastique était bien plus prestigieux quel dommage…
Prenez votre look en main et vous verrez que vos relations sociales s’amélioreront au même moment. Qu’il est bon de se sentir séduisant/e, on se sent bien et prêt a attaquer la journée tel un lion/ une lionne ;-)

Merci pour cet article

Bises

Amanda

Reply
    MOticox4

    “Nous sommes des êtres humains,et notre regard est toujours attirés par ce que nous considérons comme beau,c’est comme cela.”

    Trouvez vous pour autant cela bien, juste, d’être attirés par des choses qui nous trompent, qui ne sont pas déterminantes ?

    Personnellement, pensant que ça ne l’est pas, j’approfondis d’abord ma relation avec des gens que je ne considère pas, en essayant de les estimer comme ces personnes qui m’attirent, en me disant que je ne sait pas comment est cette personne réellement, et ensuite, je découvre des choses sur la personne qui me font réellement la considérer.

    S’il vous plaît, faîtes comme moi cet effort.

    Je ne sais pas si vous comprenez.

    Mais je vous en prie, souvenez vous d’essayer d’agir en fonction de ce qui vous semble juste avant tout…

    Reply
Adin

Le manque de confiance en soi, est un condensé de plusieurs expériences traumatisantes, qui se perpétue dans l’avenir.

Car faute de ne pas comprendre le problème, on se perd littéralement et plus on laisse le temps passer plus on est dépasser

Un examen de conscience est nécessaire afin de comprendre son problème

Reply
Emmanuel Hilaire

Moi ma manque de confiance en soi provient de mon enfance, d’abord j’ai perdu ma mere a l’age de 5 ans, j’ai ete eleve surtout par mes grandes soeur et un frere, mon pere a eu deux femmes mais je n’ai pas eu l’amour qu’il me manquait de ma mere dans ces femmes, j’ai un grand frere et deux grandes soeur, une de mes soeur que j’etais proche d’elle me denigrait toujours et me comparait avec mon grand frere, et ca n’a jamais arreter, quand elle recevait des amies, meme a ma presence elle parlait de mon grand frere et a quel point qu’il etait meilleur que moi, je pense que meme aujourd’hui elle fait encore la meme chose. c’est quelques que chose qui me fait mal et souffrir, je l’ai deja parler, elle nie qu’elle le fait.

Reply
Myra

Moi le manque de confiance en sois remonte à mon enfance car une fois j’ai eu des attouchement alors que j’étais une enfant en plus de ça je vivais dans une famille nombreuse, mes trois grandes sœurs ont des grands caractère et réussissent brillamment au niveau scolaire et d’un autre côté le petit frère préféré de maman très gaté je me sentais perdu, délaissé. Je m’enfuillais souvent de la maison mais mes parents ne se doutait pas de mon mal être. Maintenant je continue mon combat et je fais tout pour que mes enfants vivent mieux que moi

Reply
Adèle

Pour moi c’est surtout le système scolaire qui détruit la confiance en soi. L’arrivée au sein d’un groupe d’enfants inconnus; être pour la première fois obligé de se taire sans bouger et assis sur une chaise; être face à un adulte qui crie pour faire marcher le groupe en rang deux par deux; être face au tais-toi quand on désire parler; être évalué, comparé; et surtout côté quant à sa valeur de bon ou mauvais élève; être fréquement puni et menacé ; c’est le meilleur système pour détruire la confiance en soi. Ainsi, on apprend à dire oui quand on pense non. Alors les parents en rajoutent une couche en contrôlant, surveillant, les performances de ce futur petit génie universitaire. Eduquer par la peur… Ainsi, les parfaits petits soldats du système apprennent à agir en obéissant à une sorte de langage de bureau sans conscience, et sans réfléchir aux conséquences de leurs actes, puisque le chef l’a dit… Alors, c’est ainsi que l’on passe à côté de sa vie en ayant appris à ne jamais entendre ses ressentis, et ses besoins profonds. C’est ainsi que l’on apprend à être irrespectueux et violent. Les enfants apprennent par l’imitation essentiellement. C’est l’esclavage du monde soit disant civilisé. Quelle brutalité ! Le savoir est appris comme on gave des oies pour faire du foie gras. Pas étonnant que nos enfants en colère se ruent sur les sucreries, et plus tard l’alcool, les drogues, … et encore plus tard les anxiololitiques pour calmer la souffrance de ne pas être soi. Je rêve qu’un jour l’école nous apprenne à utiliser la communication bienveillante, l’écoute, et le partage. Apprendre avec plaisir sans être jugé ferait de nos enfants des êtres heureux, et enfin créatifs car ils auraient gardé ” confiance en leur valeur”.
Le peur crée la colère, et la tristesse. Tandis que la confiance crée le bien-être et le dialogue bienveillant.
C’EST UN CHOIX DE VIE :
peur,haine, et violence
OU
confiance, amour, et dialogue bienveillant

QUE CHOISISSEZ-VOUS POUR VOS ENFANTS ?

Reply
Luca

Bonjour à tous ! , quand j ‘ ai lu ce bog , j ‘ ai remarqué que c’ est tout à fait moi et mon problème actuellement c’ est que mon complexe d ‘ inferiorité devient comme une fuite et insolance envers les autres qui m ‘ entoure

Reply
Laurent

En ce qui me concerne le regard de l’autre, plus souvent des jeunes filles, est négative parce que je suis trop moche et aussi parce que je n’ai aucun charme, aucune classe. J’ai parfois l’impression qu’on me juge d’après ma façon de m’habiller. Les polaires et les shorts légers a carreaux ne semble pas m’aller ainsi que de belles couleurs vives. Je souffre de plusieurs handicaps dont certains son visible comme les traces de malformations du syndrome de Franceschetti (uniquement le visage) pourtant réparés par un chirurgien competent. Comme j’ai eu des problèmes comme la solitude (fruit d’un manque de confiance en soi comprehensif parce qu’il m’arrive d’harceler) je ne tiens pas à avoir une vie amoureuse et s’engueuler avant d’avoir des aventures, au lieu de cela je ne me comporte plus normalement avec les filles. JE FUIS !!! Et au lieu d’harceler je ne contacte pas souvent aux personnes extérieures à la famille sauf mes deux frères qui ont des soucis et qui sont loins de chez moi. Parfois je crois faire des amis en employant un humour mais je crois que c’est justement ça qui les rende des personnes moins amicales. Je suis trop macho pour être drôle. Mon père y arrive très bien mais pas moi. L’amitié ne dure pas toujours avec moi. Je me noie dans ma frénésie d’acheter sur internet pour oublier tout ça, comme quand on consomme de l’alcool. Je ne travaille pas parce que la société ne veut pas et ne repond pas à mes demandes. Les autres handicapés travaillent. Pas moi. C’est anormal certes mais je suis trop déprimé et je fatigue vite à cause d’une insuffisance respiratoire nocturne due au syndrome de Franceschetti. Quand j’étais petit mes psys s’attendaient plus de moi par rapport ce que j’étais mais d’années en années j’étais de moins en moins vaillant. Je commençais a avoir des problèmes avec des instittrices.

Reply
Luca

Bonjour Laurent , je ne sais pas quoi te dire mais il faut être positif comme nous dit l’ auteur du blog , tu vois , pour t ‘ encourager , je connait un couple , ils sont tous les 2 handicapés , donc je cois bien que tout le monde a son âme soeur . En faite c ‘etait un documetaire et quand on a demandé à la femme , elle disait qu ‘ elle aurait jamais espéré avoir un enfant , mais tu sais , quand Dieu le veut , on a toujour des merveilles qui nous attendent . Bon courage à toi :)

Reply
Linda

Je me reconnais dans ce que vois avez décris j’ai ce manque de confiance en moi depuis et je ne sais quoi faire.a cause d’une absence parentale j’ai vécu avec ma mère seulement et mon père il est mort il ya bien longtemps je ne l’ai pratiquement pas connu et aussi je ne m’accepte pas comme je suis physiquement malgré les compléments que je reçoit . je doutes toujours de moi en rabaissant tout le temps.

Reply
Leave a Reply:

ea71a588f371f11e6264d3fd2c2cc6ca@@@@@@@@@@@@@@@@