La timidité : causes, origines et manifestations

La timidité est une malédiction pour celui qui la vit. Il la sent et la ressent, elle le gêne dans ses relations avec autrui et dans ses activités, elle l’empêche de s’épanouir et de s’exprimer. Pour mieux éradiquer cet handicap, apprenons à le connaitre : origines de la timidité et manifestations.

timidite

La timidité est un trouble qui se manifeste lorsqu’on entre en contact avec les autres personnes. Il se traduit par une grande gêne, un manque de confiance en soi, un manque d’assurance et d’aisance. La timidité est un sentiment d’insécurité et se traduit par la peur.

La timidité constitue, au mieux, un frein à l’épanouissement personnel. Au pire, elle génère une véritable souffrance psychologique, le timide pouvant parfaitement évaluer son handicap et les difficultés sociales que cela déclenche, sans trouvant de solutions pour le résoudre.

La timidité amène souvent à se replier de plus en plus sur soi, à entretenir des pensées négatives sur son inaptitude et à percevoir sa difficulté comme un complexe d’infériorité.

Si l’on ne fait rien, la timidité peut empoisonner la vie du timide et l’amener à la dépression ou l’isolement total. Elle peut également être à la source de grandes souffrances sur le plan psychique, émotionnel et physique.

7 grandes manifestations de la timidité

Le timide se reconnaîtra forcément dans les quelques symptômes listés ci dessous.

  1. Lorsqu’une personne timide croise le regard des autres, il devient déstabilisé et perd sa puissance de communication, ses idées et ses moyens.
  2. Comme s’il était électrocuté, il devient tétanisé.
  3. Sur le plan physique, on reconnait une personne timide, par un visage pâle, des rougeurs, un bégaiement, des tremblements et une transpiration. À cela, il faut ajouter une voix inintelligible ou inaudible ainsi que des gestes maladroits.
  4. Sur le plan psychologique, la timidité se manifeste par une dévalorisation de sa personne ainsi qu’une paralysie. Ainsi, la personne timide se focalise uniquement sur la personne qui lui fait peur.
  5. À chaque fois que c’est possible, le timide essaie de fuir tout contact.
  6. À un moment donné, il lui arrive de penser qu’on lui veut du mal.
  7. Il arrive également qu’une personne timide devienne agressive en vue de cacher sa faiblesse.

Comment devient-on timide ?

Pour comprendre les origines de la timidité, il faut remonter vers l’enfance.

L’expérience a déjà montré que la plupart des gens qui sont timides ont évolué dans un milieu familial hermétiquement fermé.

Mais on remarque aussi des timides chez des gens qui ont subi des conflits familiaux, ou encore ceux qui ont manqué d’affection durant leur enfance.

Autrement dit, ce sont des gens qui ont été fragilisés émotionnellement qui sont susceptibles de développer la timidité, plus que les autres.

Mais d’autres facteurs, comme la perte d’un parent en bas âge ou les échecs scolaires, peuvent contribuer à accentuer la timidité.

Il convient aussi de signaler que la timidité n’est pas héréditaire.

Conclusion

Voilà une rapide présentation de l’ennemi. Ennemi aussi pénible à vivre que difficile à supprimer.

Tout ce que vous venez de lire ne vous explique comment vous en débarrasser. Mais en savoir plus aide à vaincre la timidité. Car oui, avec en peu d’efforts et une bonne volonté, on peut la surmonter.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:

a9c8629c130e65c92132a03ecb39ed4766666666666666666