L’art de la conversation : comment avoir une conversation intéressante

Avoir une conversation intéressante, ou qui nous semble intéressante, est l'inquiétude de beaucoup de personnes. En particulier des personnes timides ou en manque de confiance. La conversation n'est pas très difficile si on l'aborde dans le bon état d'esprit et avec des techniques simples et efficaces.  Voici le petit guide essentiel pour avoir de la conversation.

More...

Discuter, converser, échanger, ... Voilà une activité banale à la base de la quasi totalité de nos interactions.

Pourtant, qu'on soit timide ou qu'on manque de confiance en soi, cette activité toute bête peut devenir problématique et tourner au cauchemar.

​On n'y est pas encore qu'on se prend la tête. Et quand on y est, on a la tête vide : on ne sait pas quoi dire, quoi répondre, comment agir, ...

On ne sait pas quoi dire exactement. On ne sait pas si cela sera intéressant. On a peur d'importuner ou de dire une c*nnerie. Et quand on se décide enfin à parler, c'est pour marmonner.

Le pire, c'est que cela peut être le cas face à des inconnus ... ou face des personnes connues.

Cependant, tenir une conversation, ce n'est pas aussi difficile. Et avoir une bonne conversation non plus.

Il existe des méthodes simples et pratiques pour entretenir des conversations intéressantes avec les autres. Que ce soit en soirée, au téléphone, avec un(e) inconnu(e) abordé(e) dans la rue ou ailleurs, avec une personne du sexe opposé, ...​

Bien sur, cela vous demandera de la pratique. Comme tout apprentissage. Mais c'est faisable et à votre portée.

Même si vous pensez le contraire.​

Vous découvrirez dans cet article :

  • comment bien parler,
  • comment trouver des sujets de conversation et ne plus en manquer
  • comment commencer la conversation
  • comment poursuivre la conversation
  • être plus détendu(e) durant une conversation

Tout le nécessaire pour que vous ne puissiez plus vous dire "je n ai pas de conversation" !

Car après avoir lu cet article, vous serez un as dans l'art de la conversation.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet et détailler ces méthodes, je voudrais vous donner quelques conseils d'ordre générique.

Ils peuvent sembler anodins. Pourtant, ils sont centraux.​

Dédramatisez la situation

Il y a bien sur des discussions importantes et cruciales : un entretien (pour une embauche ou une admissions), une négociation (pour un prêt ou une augmentation), ... L'enjeu de ces discussions est tel que cela justifie une certaine angoisse.

Le fait est que la plupart des conversations de notre quotidien ​ne sont pas de cet ordre-là.

Elles sont informelles et n'ont pas d'enjeu​ particulier.

Une conversation est juste un moment agréable et sans enjeu

Revenez à cela : il n'y a aucun enjeu​.

Je pourrais ajouter qu'une conversation n'est que l'opportunité de passer un bon moment, de découvrir une nouvelle personne, de faire une rencontre sympa ou d'initier une association prometteuse. Mais je ne pense pas que, dans un premier temps, vous soyez très sensible à cette réalité. Vous pourrez y revenir plus tard ...

Mais pour commencer, contentez-vous de celle-ci :

Une conversation n'a aucun enjeu​ : il n'y a rien à perdre.

Outre un aspect technique dont on parlera plus loin, l'essentiel de votre problème tient à cela : l'enjeu que vous plaquez à toute conversation. Alors qu'il n'y en a pas.

Intéressez-vous à l'extérieur

Partant de ce premier point, un second point survient : la construction et l'entretien de pensées négatives et inhibitrices.

C'est un processus naturel que nous avons tous. Mais si on ne le maîtrise pas un minimum, il devient particulièrement handicapant.

Ces pensées négatives sont un catalyseur de votre gène. Le moyen le plus efficace pour les juguler est de les remplacer par autre chose.​

Plutôt que de rester centré et concentré sur vous, votre ressenti et votre appréhension, concentrez-vous sur tous les éléments extérieurs : le lieu, l'environnement, les objets, les personnes. Surtout les personnes. Cela vous aidera pour avoir une conversation agréable.

Soyez naturel, même avec les mains dans les poches (comme moi :-)). Et intéressez-vous à ce qui vous entoure.

Ne cherchez pas à vous rendre intéressant pour les autres. Cherchez à vous intéresser aux autres.​

Cela vous permettra à la fois d'être détendu et de trouver des sujets pour engager et poursuivre la conversation.

Un petit silence ? C'est pas grave !

Le silence durant une conversation est souvent un moment de gène. Et cela d'autant plus qu'on est initialement pas à l'aise.

​On a alors tendance à vite vouloir parler de nouveau pour combler ce vide.

Or il n'y a aucune raison : un silence durant une conversation, avec une personne connue ou inconnue, et parfaitement normale et acceptable.

Plus que cela, ce silence​ a de nombreux avantages :

  • il permet de mieux assimiler et enregistrer ce que votre interlocuteur vient de dire
  • il permet de réfléchir à ce que vous allez dire
  • il permet de maîtriser le rythme et les sujets de la conversation
  • il permet d'afficher une certaine confiance et aisance, même si cela vous semble paradoxal

​Ne soyez ni effrayé ni gêné par un silence. Tirez-en profit et continuez la conversation naturellement.

Passons maintenant à des considérations plus techniques.

Comment bien s'exprimer

Avoir une conversation, c'est entre autres parler et se faire comprendre.

Voici donc quatre astuces efficaces pour bien vous exprimer et vous faire comprendre.

Parlez suffisamment fort​

Vous devez parler suffisamment fort pour que les autres vous entendent, sans effort, et qu'ils ne vous demandent pas de vous répéter.

Parler suffisamment fort est un signe de confiance et d'assurance, autant en soi qu'en ce qu'on dit. En gros, vous pouvez être timide ou manquer de confiance mais vous affichez l'inverse.

​Cependant, vous n'avez pas besoin de crier. Parlez simplement suffisamment fort pour que vous puissiez être entendu.

Articulez bien vos mots

La bonne articulation des mots vous permet de bien vous faire entendre. Ainsi, vous n'aurez pas à vous répéter. Et vos interlocuteurs saisiront bien ce que vous leur dites.

C’est un facteur important pour pousser les gens à poursuivre la conversation avec vous.​

Rien qu'avec ces deux points, vous réglez déjà une majorité des problèmes pour vous faire comprendre. Poussons un peu plus loin ...

Soyez concis

Vous n'avez pas besoin de tout dire. Respectez le temps de paroles des autres.

  • Une conversation complète n'a pas besoin de prendre une heure. Dix minutes peuvent suffire et malgré tout aboutir à une conversation intéressante.
  • Une idée n'a pas besoin d'une heure pour être expliquée. Une minute de conversation peut être suffisante pour les points importants. Et la suite sera exposé dans la suite de la conversation.

Cette concision permet ainsi de laisser du temps de parole à votre interlocuteur. On en reparlera plus loin mais c'est tout à votre avantage ...

Réfléchissez avant de parler​

C'est un prérequis.

Vous devez penser un minimum à ce que vous allez dire avant d'ouvrir la bouche. Cela vous permet de parler avec conviction et sans hésitation. Cela vous évite également de dire des choses que vous allez regretter plus tard.

Cela étant, il ne faut pas non plus être figé par ce conseil et le prendre comme un impératif absolu.

Si vous utilisez ces quatre astuces, vous pourrez vous exprimer correctement et avec aisance et vous donnerez envie d’échanger avec vous.

Cependant, il ne suffit pas de savoir comment bien s’exprimer ...

En effet, avant de pouvoir bien vous exprimer, vous devez d’abord trouver un sujet de conversation.

Comment trouver des sujets de conversation

Dans presque chaque situation où deux personnes (ou plus) se retrouvent, – une réception, un entretien d'embauche, etc. – la conversation est inévitable. Cependant, la plupart des gens ont du mal à profiter de ces événements pour bien échanger avec les autres.

Pourquoi ?

Parce qu’ils ne savent pas de quoi parler…

Si vous avez déjà été dans cette situation, ce ne sera plus le cas si vous utilisez les astuces ci-dessous​ :

Suivez l'actualité, entretenez votre culture 

Pour avoir quelque chose à dire, le plus simple est d'avoir un bagage suffisant de sujets ou d'informations à placer.

Pour avoir un tel bagage, une astuce simple est de suivre les actualités et d'entretenir sa culture, qu'elle soit générale ou particulière, en lisant, en regardant des documentaires, ...

Il est vrai que cela peut servir durant une conversation. Et dans l'absolu, c'est toujours utile.

​Cela étant, il faut veiller à ne pas tomber dans l'excès et de saouler l'autre d'informations et de connaissances dans un long monologue sans fin et ennuyeux. Sachez user de cette atout avec parcimonie et humilité.

Enfin, il n'est tout simplement pas ​nécessaire d'être un puits de savoir sans fond pour avoir une conversation intéressante. Il y a des tas d'autres méthodes pour trouver un sujet de conversation. Et il est tout à fait acceptable de parler de sujets courants.

En plus, je suis sûr que vous savez déjà pleins de​ chose intéressantes. Vous ne vous en rendez simplement pas compte ...

Tirez parti de votre environnement​

C'est un conseil que l'on retrouve très souvent. Mais au-delà des exemples classiques, comme parler du temps qu'il fait ou du trafic, vous pouvez utiliser d'autres sujets moins clichés pour démarrer vos conversations.

Vous pouvez, par exemple, commenter quelque chose dans votre environnement puis rebondir sur ce sujet (même si vous ne savez pas initialement comment vous allez rebondir).

Vous pouvez, par exemple, commenter les vêtements d'une personne, un élément de la décoration, ...

Parlez-lui de lui

Le plus grand secret pour être bon en conversation, c'est de simplement permettre aux autres de parler d'eux-mêmes.

Pourquoi ?

Parce qu'ils sont familiers avec « ce sujet ». Ils seront donc à l'aise pour en parler. Et la plupart adorent parler d'eux, de leur vie, de leurs problèmes, de leurs aventures, ...

N'hésitez donc pas à l'inciter à parler de lui.

  • ​Demandez son opinion : vus pouvez demander à vos interlocuteurs leur avis sur quelque chose qui se passe autour de vous.
  • Soyez curieux de son histoire : demandez à votre interlocuteur d'où il vient, comment il a grandi, ce dont il est plus le fier, etc.

Adaptez-vous à votre interlocuteur

Les sujets de conversation que vous utilisez dépendent aussi du degré auquel vous connaissez l'autre.

  • Pour les personnes que vous connaissez bien : vous pouvez leur demander comment ils vont, si quelque chose de particulier s'est passé depuis la dernière fois, comment vont leurs projets, ...
  • Pour les personnes que vous n'avez pas vues depuis un moment : demandez ce qui s'est passé dans leur vie depuis la dernière fois, s'ils travaillent ou vivent toujours au même endroit, ...
  • Si vous avez des amis communs, vous pouvez demander s'il les a vus dernièrement.

Faites un compliment​

Un compliment est un bon moyen de démarrer une conversation si ils sont bien utilisés. L'idéal est d’enchaîner un compliment avec une questions.

Voici quelques exemples :

  • Tu joues bien à la guitare. Depuis combien de temps tu pratiques ?
  • Vous étiez à l'aise durant votre intervention. Comment avez-vous appris à faire des présentations ?
  • Ouah, bien joué ! Vous entraînez-vous combien de temps ? (ça marche pour les sports mais aussi pour la musique, les échecs, ...)
  • Très sympa votre intérieur ! C'est vous qui l'avez fait ?

Quelques mots différentes pour lancer la conversation

Le grand classique au tout début d'une conversation, c'est le fameux

Ça va ?

La réponse est très souvent lapidaire. Elle est même parfois inexistante.

Autant ​en faire l'économie. Et le remplacer par :

​Alors ? Raconte-moi ...

Ou une variante : Alors ? Dis-moi ..., Alors ? Comment ça s'est passé ...

Et vous continuez par le sujet donc vous voulez parler : une soirée, un entretien, un rendez-vous, un week-end, une projet, ... 

Bien sur, il faut avoir déjà rencontré et discuté avec cette personne et en savoir un minimum. C'est donc une excellent méthode pour trouver sujet de conversation entre amis. Et avec cette astuce simple, vous cumulez les points précédents :

  • vous vous intéressez à votre interlocuteur
  • vous le faites parler de lui
  • vous exploitez votre environnement

Vous pouvez aussi utiliser cette astuce plus tard dans la conversation :

Au fait ! Raconte-moi ...

Les sujets à éviter !

Certains sujets sont à éviter avec les personnes que vous ne connaissez pas bien. Avec les autres, c'est vous qui voyez. Mais ces sujets restent malgré tout des sujets sensibles.

Ne parlez pas de ...​

  • religion
  • politique
  • argent
  • problèmes familiaux

Comment engager une conversation, puis la poursuivre

Maintenant que vous pouvez facilement trouver des sujets de conversation, vous devez savoir comment commencer et entamer une conversation.

Voici quelques conseils pour vous guider ...

Choisissez le bon moment

Vous n'aimez certainement pas être interrompu lorsque vous êtes occupé ou préoccupé. Même s'il est difficile de savoir si vous êtes préoccupé.

Vos interlocuteurs non plus.

Lorsque vous voulez initier la conversation, assurez-vous que vous le faites au bon moment. Par exemple, si la personne semblait sur le départ, faites court ou contentez-vous d'un bonjour.

Supposons que vous vouliez parler avec votre nouveau voisin. Vous n'allez certainement pas l'intercepter sous la pluie, pendant qu'il cherche à rentrer chez lui. Vous allez attendre un meilleur moment.

Vous êtes ainsi sûr que vous aurez tous les deux une conversation agréable.

D'une manière générale, lorsqu'une personne vous adresse un contact visuel, cela peut être un bon moment d'initier une conversation.

Enfin, il n'y a pas forcément de bons moments ou endroits pour avoir un conversation sympa ...

Dans le métro, par exemple, que je prenais régulièrement ... J'étais assez agacé par la tendance de certains à lire par dessus mon épaule. J'en ai pris mon parti. Et j'en ai parfois profité pour initier la conversation. Cela a ponctuellement débouché sur des moments agréables.

Maintenant que vous avez initié la conversation, vous devez utiliser les bonnes techniques pour l’entretenir et la poursuivre…

Voici quelques astuces pour bien poursuivre vos conversations:

Posez des questions​

Une conversation se passe entre au moins deux personnes. Assurez-vous donc de participer activement dans la conversation.

L'un des meilleurs moyens de rester actif est de poser des questions qui permettront de développer la conversation.

Posez des questions ouvertes

Au lieu de dire « C'est un endroit magnifique, non ? », dites plutôt « C'est un endroit magnifique ! Vous en pensez quoi ? »

La première question débouche simplement sur "oui" ou "non". La deuxième pousse votre interlocuteur à s'exprimer davantage.

Posez des questions qui clarifient ce que l'autre dit

Par exemple, si vous avez un malentendu avec votre conjoint(e), vous pouvez dire : « Je vois que tu es frustré(e) parce que cette situation ne te convient pas. Que pouvons-nous faire pour trouver une solution ? »

Écoutez activement

Avoir une conversation intéressante, ce n'est pas seulement parler. C’est également savoir bien écouter ce que l'autre dit.

Écouter activement signifie que vous êtes intéressé et engagé dans la conversation. Cela montre à votre interlocuteur que vous le respectez et valorisez. C’est un facteur important pour entretenir vos conversations et développer vos relations.

Vous pouvez utiliser votre langage corporel et verbal pour montrer que vous écoutez activement.

  • Gardez un contact visuel tout au long de la conversation. Et hochez la tête de temps en temps.
  • Utilisez des indices verbaux pour montrer votre engagement. Par exemple, « C'est intéressant ! » ou « Je ne le savais pas ? » Et vous pouvez enchaîner par une question.
  • Essayez de paraphraser. Réaffirmez une partie de la conversation. Cela montre à l'autre que vous l'écoutez vraiment.

Quand vous écoutez, ne pensez pas aux réponses que vous allez donner. Concentrez-vous uniquement sur ce que dit l'autre. Au moment de prendre la parole, vous trouverez naturellement les bons mots.

Trouvez un intérêt commun

L'un des meilleurs moyens d'avoir une conversation intéressante est de penser aux intérêts que vous avez en commun avec votre interlocuteur.

Si vous pouvez trouver un sujet qui vous intéresse tous, vous pourrez en discuter de longs moments et avoir une conversation plaisante. Sans même voir le temps passer...

Pour trouver ds intérêts communs, posez des questions comme :

  • Quel type de musique écoutez-vous ?
  • Qui est votre auteur favori ?
  • Avez-vous été dans d'autres pays ? Lesquels ?
  • Décrivez vos vacances de rêves...

Contrôlez votre langage corporel

​Votre langage corporel joue un rôle important dans la qualité de vos conversations. Voici quelques conseils :

  • Essayez de maintenir un contact visuel 50% du temps lorsque vous parlez, et 70% du temps lorsque vous écoutez.
  • Essayez de sourire lorsque l'autre attend une réponse positive de votre part.
  • Essayez d'incliner la tête pour montrer votre compréhension.
  • Restez tourné vers votre interlocuteur (s'il n'y en a qu'un seul).

Conclusion

Vous voilà maintenant équipé de plusieurs outils pour avoir de la conversation.

Mais outre les nombreux conseils d'ordre technique, les éléments les plus i​mportants ont été donnés au tout début de cet article :

  • dédramatisez la situation et la conversation
  • une conversation est juste un moment agréable et sans enjeu
  • intéressez-vous à l'extérieur et à votre interlocuteur
  • un petit silence n'est pas grave : tirez-en profit et continuez la conversation naturellement

N'hésitez pas à relire le début de l'article pour avoir plus de détails.

Et bonne conversation :-)

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:

933f62def65eaec34990778d3b8d8939MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM