Ne restez plus timoré(e) en soirée et passez-y un bon moment

Votre timidité peut être un handicap réel au quotidien. Elle peut aussi l'être durant une soirée, vous empêchant de profiter de toutes les opportunités d'un tel moment. Dont celui, tout simplement de passer un bon moment. Découvrez comment passer un bon moment dans une soirée ou tout événement social, malgré votre timidité .

More...

Une soirée peut être le cadre idéal pour passer un bon moment, découvrir de nouvelles personnes, faire une rencontre amoureuse ou initier une association prometteuse.

Bien sur, ces objectifs éventuels varient selon le cadre et le lieu de l'événement : chez des amis, pour son travail, un nouvel an, un mariage, … Mais le fait est qu'une soirée vous offre toutes ses possibilités.

Pourtant, bien souvent, votre timidité vous inhibe et vous empêche tirer le meilleur profit de ces moments.

Je le sais car j'ai vécu la même chose ...

Au début de ma seconde année d'IUT, la coutume était de rencontrer les étudiants de première année dans le cadre d'un bizutage. Ce bizutage était très sage et permettait aux nouveaux de s'intégrer et à tout le monde de se rencontrer.

Rien de bien méchant ou de très novateur. En fait, tout cela était très sympa.

Pourtant, ma timidité m'avait littéralement pourri ma rencontre avec l'étudiante qui m'avait été confié et, surtout, la fête qui concluait cette journée de rencontre.

Là où tout le monde s'amusait et dansait, et alors que certains flirts naissaient, moi, je suis resté prostré dans mon coin.

Une bien belle soirée de m***e …

J'ai connu quelques autres moments équivalents qui se sont terminés de la même façon. En particulier une soirée de Nouvel An, alors que j'avais 22 ans et ne connaissait que l'organisateur. Ce n'est pas mon meilleur souvenir de Nouvel An …

Il ne sert à rien de ruminer et de s'en vouloir éternellement. Mais il faut bien reconnaître que j'ai laissé passer de belles opportunités de m'amuser, voire de faire des rencontres amoureuses.

Depuis, cela a bien changé.

J'ai un tempérament introverti que je respecte et vit bien. Mais je ne vis plus mes soirées de façon aussi douloureuse. Je m'amuse vraiment, fais des rencontres agréables et en profite.

Voici mes quelques conseils pour vaincre votre timidité dans une soirée et passer un bon moment malgré votre anxiété sociale.

Arrivez tôt pour vous sentir comme chez vous

Ce n'est pas toujours évident. Mais si vous le pouvez, essayez d'arriver tôt, parmi les tous premiers.

Si vous arrivez tardivement, ou parmi les derniers, vous vous retrouvez face une grande foule déjà en place. Rien de tel pour stimuler votre coté timide et vous mettre dans une situation inconfortable.

Tout d'abord, saluer chaque personne vous semblera difficile, alors que c'est un bon moyen de casser la glace et d'avoir un premier échange. Vous risquez de préférer saluer personne, au risque de passer pour un malpoli, ou saluer globalement, au risque de louper ce premier échange tellement bénéfique.

Ensuite, s'insérer dans une discussion n'en sera que plus difficile car des groupuscules seront déjà formés.

Arriver tôt vous évite de tels désagréments.

Vous avez tout le temps de prendre possession des lieux, de vous sentir un peu comme chez vous et de commencer à discuter avec les quelques personnes présentes.

Vous n'avez pas à affronter toute une foule déjà grouillante, mais simplement les quelques nouveaux arrivants au fur et à mesure qu'ils vous rejoignent à la soirée.

Ce simple petit changement vous facilitera votre début de soirée et vous mettra dans les meilleurs dispositions pour la suite de la soirée.

Concentrez votre attention à l'extérieur de vous-même

Votre timidité vous amène à avoir des tas de pensées négatives et inhibitrices.

Ces pensées négatives sont à la fois la racine du problème et le catalyseur de votre gène.

Le moyen le plus efficace pour arrêter de les entretenir est de remplacer ces pensées négatives par autre chose.

Plutôt que de rester centré et concentré sur vous-même, sur votre ressenti et votre appréhension, concentrez-vous sur tous les éléments extérieurs à vous-même : le lieu et les objets, les boissons et la nourriture, les personnes. Surtout les personnes. Cela vous aidera pour aborder tous ces inconnus et discuter avec eux.

Ne cherchez pas à vous rendre intéressant aux autres. Cherchez à vous intéresser aux autres.

Le bénéfice est double :

  1. les pensées négatives et inhibitrices ne seront plus là,
  2. vous vous tournez vers les autres pour les rencontrer et discuter.​

Ne regardez pas la foule

Ne vous tenez pas face à la foule ou à la partie la plus fréquentée de la pièce.

Votre timidité stimule l'activité de votre cerveau et de votre matière grise : vous interprétez tout, vous déformez tout, vous amplifiez tout.

Face à la foule ou face à une pièce très fréquentée, vous entretenez cette sur-activité et donnez du grain à moudre à votre coté paranoïaque.

Au lieu de cela, essayez de rester face à une partie moins fréquentée de la pièce. Vous aurez alors moins de choses sur lesquelles vous concentrez. Cela va inévitablement vous calmer, même si vous êtes dans un endroit très fréquenté. Dès que vous ne prêtez plus vraiment attention à la foule, vous ne sentez plus vraiment la pression.

Parlez simplement de choses simples​

Je reviens sur un conseil précédent.

Ne cherchez pas à vous rendre intéressant aux autres. Cherchez à vous intéresser aux autres.

Votre manque de confiance en vous et votre souhait de ne pas paraître stupide vous amène à chercher le sujet adéquat, forcément intéressant et impressionnant, avant d'ouvrir la bouche.

Vous vous ajoutez de la pression à votre pression initiale.

Le fait est que, si vous vous taisez et restez cloîtré dans votre coin, il y a de fortes chances que vous le restiez. Car peu de personnes viendront vous chercher. De plus, votre silence et votre attitude peuvent vous faire passer pour un snob, indépendamment de votre volonté.

L'essentiel est de parler.

Ne cherchez pas à dire la chose la plus intéressante ou la plus marrante.

Parlez librement et simplement de choses simples.

Faites un commentaire sur la soirée (sur un plat, une boisson, la musique, …), posez une question , de préférence ouverte. Mais une question fermée est déjà une bonne chose.

Cela crée une certaine énergie et une certaine convivialité autour de vous, encourage la conversation et vous fait passer pour une personne affable et agréable.

Un exemple tiré de mon expérience

À une récente soirée d'anniversaire, j'ai entendu qu'une des invités était une collègue de travail de l'organisatrice. Me retrouvant à ses cotés devant le bar, je lui pose la question :

​"il m'a semblé comprendre que vous étiez une collègue de Henriette ?" (Henriette, c'est l'organisatrice.)

Question ​bête et fermée, dont je connaissais déjà la réponse. Mais cela a suffit à rompre la glace et à initier la discussion. Qui s'est poursuivi et en a amené d'autres.

Comme quoi, même une question fermée peut faire l'affaire. À partir du moment où on s'intéresse à l'autre.

Prévoyez un plan de fuite

Une excellente façon de vous sentir à l'aise à une soirée est d'éviter le sentiment et l'obligation de devoir rester jusqu'au bout.

En d'autres termes, annoncez la couleur dès le début : vous ne pourrez pas rester jusqu'au bout et vous devrez partir en cours de soirée.

Cela peut sembler étrange et donner l'impression de céder à sa timidité ou à son embarras.

C'est un peu le cas. Pour autant, vous ne réglerez pas votre timidité du jour au lendemain. Donc il vaut mieux un petit pas en avant, même en usant de ce stratagème, que rien du tout.

Ce stratagème peut vous ôter un poids : vous avez une sortie de secours si vous êtes trop nerveux. Et paradoxalement, cela aura tendance à vous détendre, à vous aider à dépasser votre anxiété sociale et à lutter contre votre timidité.

De plus, si votre excuse est judicieuse, elle peut être un sujet de discussion.

Un exemple tiré de mon expérience

J'ai annoncé, à une soirée chez un ami, que je devais partir pas trop tard du fait d'une matinée karting, organisée de bonne heure le lendemain matin. Je suis finalement parti très tard. Mais cette matinée karting a suscité la curiosité et entretenu de longues discussions.

Résultat : une très bonne soirée. Alors que j'y allais en reculant.

Et je n'aurais pas réellement eu cette matinée karting que cela n'aurait rien changé.

Conclusion​

Ces quelques astuces m'ont toujours aidé à vaincre ma timidité en soirée, à me sentir plus à l'aise, à passer de bons moments et profiter de toutes les opportunités de ces événements sociaux :

  • arrivez plus tôt pour vous sentir comme chez vous​,
  • concentrez votre attention à l'extérieur de vous-même,
  • ne vous tenez pas face à la foule ou à la partie la plus fréquentée de la pièce,
  • parlez librement et simplement de choses simples,
  • prévoyez un plan de fuite.

Comment vous croyez​ que j'ai rencontré ma compagne actuelle ?

Si vous avez des astuces ou des anecdotes à partager, n'hésitez pas :-)

Click Here to Leave a Comment Below

Christophe Triganov

Bonjour,

Très bon article, avec des vrais conseils simples et efficaces. J’ai eu le même problème que toi, affronter une soirée me semblait encore plus stressant qu’une journée de travail très chargée.

Comme toi, je me suis décidé à extérioriser mon mental, à regarder, à écouter, ce qui me donnait de nombreuses opportunités de rebondir sur des sujets de discussion.

La prise de conscience qui m’a décomplexée est de savoir qu’en réalité, une grosse majorité de personnes sont focalisées sur leur nombril, à s’interroger sur ce que les autres pensent d’eux (même ceux qui parlent beaucoup, parler n’a jamais été une preuve de confiance en soi). Conscient de cela, je me suis mis à observer et écouter les autres et à imaginer, intuition à l’appui, ce qu’ils aimeraient entendre.

Si je trouvais la personne sympa, je lui faisais un compliment ou une remarque basée sur mon intuition. Au bout de quelques semaines, je devenais une personne fortement désirée au sein des groupes :)

Merci encore pour cet article !

Reply
sofiane

Très bon article comprenant des conseils intéressants afin que la personne prend confiance en soi, se libère et sort de sa timidité lors d’un contact avec d’autres gens.
Merci à vous !!

Reply
    sofiane

    Très bon article comprenant des conseils intéressants afin que la personne prenne confiance en elle, se libérer et sortir de sa timidité lors d’un contact avec d’autres gens.
    Merci à vous et bonne continuation !!

    Reply
olivier

Bonjour à tous,

Pense tu qu’une bonne connaissance de soi (de ce qu’on veut réaliser dans la vie)peut nous sortir de notre réserve?

Reply
mark

très bon articles, j’ai connu beaucoup de moment pareille surtout en soirée , généralement en apartement , une fois j’ai meme décider de rentré chez moi après meme pas une heur passer a la soirée et pourtant y’avais beaucoup de très jolie fille , meme si je voyer beaucoup de regards sur moi , je voulais donner tellement une bonne image de moi , que j’ai du placer 2/3phrases , je faisais que réfléchir , je me sentais mal , et j’ai meme sentie l’envi de vomir ,
une fois sortie de la fete , tout aller mieux plus envie de vomir j’avais la pêche .
meme si sur le plan physique je sais que je suis pas mal ( sans aucune prétention)

Reply
Leave a Reply:

f646317afcd3e73e009a33be1ae413cdsssssssssssssssssssssssssssss