Aborder un inconnu, homme ou femme : les 10 conseils qui feront la différence

Aborder un inconnu n'est jamais simple et facile. Surtout si on manque de confiance en soi, d'assurance et de pratique. Je vous propose 10 conseils simples et pratiques pour aborder un inconnu, homme ou femme, avec naturel, et mettre toutes les chances de votre coté.

Découvrez comment aborder un(e) inconnu(e) avec ces 10 conseils

More...

Toutes les relations commencent toujours par ... un premier pas. Hé oui :-)

Pour aborder un inconnu, certaines personnes se débrouillent plutôt bien, et même bien mieux que d'autres. Pour autant, leur réussite d’aborder les inconnus ne s’explique pas uniquement par le fait qu’ils soient beaux ou intelligents. Non. Cela s'explique plutôt par le fait qu’ils respectent certaines règles et appliquent certaines méthodes. La réussite n'est certes pas garantie. Mais les chances de succès sont grandement améliorées.

Voici quelques uns de ces principes de base pour aborder facilement une personne qui vous est inconnue et vous attire.

Soigner votre apparence

Avant d’envisager de faire une rencontre proprement dite, pensez d'abord à soigner votre look.​

Les premières secondes sont toujours importantes : elles établissent la première impression. Et cette dernière donne le tempo de la suite. Mettez donc toutes les chances de votre coté en soignant votre apparence.

Mettez les bons habits, ceux qui vous mettent en valeur et dans lesquels vous vous sentez bien, et les chaussures qui vont bien. Ne soyez pas non plus extravagant. Sinon vous risquez d’être désagréablement surpris dès votre premier contact. Soyez soigné, propre et bien coiffé.

Où aborder une personne

Les snack-bars et les boîtes de nuit ne sont pas les meilleurs endroits pour faire une approche.

Les personnes qui s’y rendent (hommes et femmes) y sont souvent sollicitées et abordées. Elles sont donc prévenues et se revêtent alors d’une armure à l'épreuve de toute approche. Ne dit-on pas qu'une personne prévenue en vaut 10 ? Vous pourriez me répondre que, justement, ce genre d'endroit est fait, entre autres, pour les rencontres. Certes. Mais la concurrence y est plus rude. Et la personne visée s'attend à votre démarche : elle vous attend de pied ferme !​

Non, la meilleure façon d’aborder une personne est de le faire dans un endroit inhabituel. Ou dans une situation de vie classique. Comme dans à la terrasse d'un café, au supermarché ou encore dans la rue, tout simplement … Aborder dans ces endroits a la particularité de créer un effet de surprise. Contrairement aux lieux évoqués plus haut.

Avant d’entreprendre toute éventuelle démarche, analysez un minimum la situation. Par exemple, lorsque vous constatez que la personne que vous vous voulez aborder semble être pressée pour un rendez-vous important, vaut mieux patienter encore. Sinon, elle risque de ne pas être réceptive.

Aborder discrètement

Quand une personne vous voit venir, il a suffisamment de temps pour se faire une idée de vos intentions et préparer sa réponse. Et tout cela peut fausser totalement votre contact. La meilleure façon de l’aborder est d’être discret et de faire en sorte qu’elle ne se rende pas compte que vous avez l’intention de lui parler.

De plus, il faut surtout éviter d’aborder par-derrière au risque de faire peur ou bien d’être perçu comme un mendiant ou un voleur. Rien de mieux pour partir sur un mauvais pied. Sachez cela : aborder par derrière est pris comme une agression, aborder de face est pris comme une intrusion. Le mieux est donc de l’aborder légèrement de coté.

Une fois que vous êtes à sa hauteur, dites un simple bonjour voire un salut. N’oubliez pas non plus d’afficher un bon sourire. Pas forcément un grand et large sourire. Mais un sourire malgré tout franc et clair. Comme cela, il pourra vous donner une chance de discuter.

Rester tout à fait naturel

Facile à écrire, bien moins à mettre en oeuvre. Surtout si on manque d'assurance.

Prenez cela comme un jeu. Abordez comme si vous participiez à un jeu. Cela vous permettra de minimiser sa réaction, surtout si elle est négative. Ayez un état d’esprit tout à fait différent du commun des mortels. Soyez enthousiaste tout en adoptant une attitude respectueuse.

Il faut également être simple dans votre langage. Lorsque votre interlocuteur se rend compte que vous êtes ou semblez être confiant, il sera lui aussi à l’aise. Il est également prêt à vous écouter. Il ne sert à rien de chercher à l’impressionner. Lorsque vous vous présentez devant votre cible tout en étant détendu et souriant, il y a de fortes chances que vos phrases soient coordonnées et fluides.

Comment faire l’approche

Il n’existe aucune règle à ce sujet.

Pour engager une discussion, le plus simple et le plus efficace est de vous inspirer et de rebondir sur la situation, sur l'événement en cours (si vous êtes soirée ou en séminaire), sur tous les objets qu’elle tient en main. Vous pouvez ainsi faire un commentaire et partager un avis, demander un avis ou un renseignement.

Soyez simple et naturel. Puis soyez intéressant.

Comment gérer la conversation

Une fois que le contact est noué, l’étape qui suit consiste à faire des présentations réciproques. Pour cela, il faut se présenter brièvement et le plus simplement possible. 2 minutes suffisent, pas plus. Vous en direz plus si besoin et selon la suite de la discussion. Ne racontez pas votre vie !

Lors des échanges, essayez d’être sincère et faites une conversation tout à fait naturelle. Donnez-lui l'impression qu’il est très important. Pour cela, faites-lui quelques compliments. Sans être trop lourd non plus.

Éviter les phrases toutes faites​

Quand on manque d'assurance ou de pratique, on croit avoir la bonne idée : reprendre des phrases toutes faites. Vous connaissez le classique « ton père est un voleur : il a piqué toutes les étoiles du ciel pour les mettre dans tes yeux » ou le plus simple « tes yeux brillent comme des étoiles » ?

En fait, cette bonne idée est une fausse bonne idée. Comprenez que c'est une mauvaise idée !

Évitez les phrases toutes faites que tout le monde, dont la personne abordée, aura déjà entendues plus de mille fois. En utilisant ce genre de phrases, le risque est grand d'être catalogué "dragueur(se) en série", "dragueur(se) amateur" "branleur(se)" ! Pour un homme, passer pour un amateur peut toucher une femme. Mais le faire de cette manière, ce n'est pas une bonne idée.

Mieux vaut rester sincère et simple.

Éviter le bavardage

Il faut éviter de longs discours. Que ce soit dans les introductions, les sujets de discussion ou bien les compliments, essayez d’être bref, unique et original. N’essayez pas de trop parler, et de trop parler de vous, en vue de séduire au risque de tout gâter. Évitez aussi la nervosité ou, du moins, de paraître nerveux. Dans ce genre de situation, ce n'est pas simple. Mais le risque est de stresser et indisposer votre interlocuteur.

Proposer de vous revoir

Si la conversation et le contact ont été agréables et appréciés, proposez de vous revoir et/ou d'échanger vos numéros. Et puis, soyez honnête : c'est bien pour cela que vous l'avez abordé ? Donc allez jusqu'au bout de votre démarche et "concluez" la transaction !

Conclusion

Vous voilà maintenant bien armé ! En respectant toutes ces consignes, vous vous faciliterez la tâche pour aborder des inconnus. Et vous augmenterez vos chances. Après, seules la pratique et la persévérance vous aideront.

Un mot qui revient régulièrement est "simple". Ou "simplement". Cela m'inspire un dernier conseil : les approches les plus simples sont souvent les meilleures. Ne réfléchissez pas longuement à une tactique ou des dialogues. Saisissez l'opportunité telle que se présente, utilisez les mots tels qu'ils viennent. Faites simple.

Si malgré tout cela, vous constatez des signes négatifs chez votre cible, c’est que probablement il est temps de tirer votre révérence. Parmi ces signes, il y a le fait de vous regarder avec un regard évasif ou bien avec un air d’ennui.

Mais surtout, n’ayez pas peur d’être rejeté. Et ne perdez pas confiance en vous suite à un rejet. Si votre interlocuteur n'est pas être intéressé par votre approche, prenez cela sportivement. Après tout, ce n’est pas la fin du monde. Si il ou elle n’est pas réceptif(ve), c’est peut être aussi parce qu’il/elle est de mauvaise humeur, qu’il/elle a été déçu(e) par de précédentes rencontres ou encore qu’il/elle est déjà engagé(e) avec quelqu’un d’autre.

Mais peu importe le pourquoi, il est inutile d’insister. Et il est temps de penser au prochain inconnu à aborder :-)​

Click Here to Leave a Comment Below

Martin @ assurance jetski

Le plus important c’est de rester naturel sans “réciter” une trame en mode “formule magique”…
Il faut aussi apporter une attention particulière à la façon de briser la glace pour entamer la discussion.

Reply
    Grégory

    @Martin: Quitte à être un peu maladroit, il vaut effectivement mieux rester naturel. Jouer un rôle, cela se sentira et jouera contre nous.

    L’entame de la discussion, l’abordage de la dame, donne le tempo de la suite et vous mettra en confiance si cela se passe bien.

    Sinon, il faut être prêt à sortir les rames. Ou à laisser carrément tomber :-)

    Reply
Hugo@Séduction par CCA

Des conseils utiles et pertinents.

Au plaisir de vous lire,
Hugo.

Reply
    Grégory

    @Hugo: Merci :-)

    Des conseils à apporter pour compléter les miens ?…

    Reply
marina

Salut Greg! Etant spécialisée en coaching séduction, j’ai lu avec attention ton article!Bons conseils! J’ajouterai juste une petite chose qui pourra aider tes lecteurs: Si vous souhaitez aborder une femme, partant du principe que cette dernière s’y attend (car oui, les femmes sont souvent abordé, et bien trop souvent de manière maladroite) et qu’elle risque de vous voir venir avec vos gros sabots, utilisez un élément extérieur pour le faire, cela évite de tomber dans la case “dragueur”!Par exemple, vous êtes au comptoir d’un bar et commandez un mojito, vous vous tournez vers elle pour lui dire “ces mojitos sont excellent, vous les avez dejà gouté?” (élément extérieur). Vous pouvez également l’aborder en lui posant une question sur un lieu que vous recherchez…etc! L’élément extérieur fera en sorte que vous ne passiez pas pour un lourdeau!:)

Bonne journée! :D

Reply
    Grégory

    @marina: Hello !

    Merci pour cette astuce ! Je suis sur qu’elle ne manquera pas d’intéresser les lecteurs de cet article :-) Je pense que ton astuce a un autre avantage : elle simplifie la tâche du timide qui aborde un(e) inconnu(e). Car on s’inquiète toujours de ce qu’on va dire. Là, la réponse est toute trouvée :-)

    En plus, un mojito, c’est super bon :-)

    Reply
PierreConfiant@j-ai-confiance-en-moi.com

Bonjour,

exellents conseils, dans un mode plus simpliste mais finalement peut-être plus abordable pour tout un chacun timide, il y a la technique du ha bon ?
Vous ne la connaissez pas ? Ha bon ?
J’ai écrit un petit article sur cette technique qui pourra peut-être vous intéresser ?
http://j-ai-confiance-en-moi.com/2-mots-magiques-pour-aborder-nimporte-qui-ha-bon

Pierre

Reply
Laure

Bah moi j’etait au mcdo je précise je suis une black ronde et j’ai flashé sur un beau blanc aux yeux bleu ! Il etait seule mangeait seul a table c’etait un gars simple tout comme moi d’ailleurs . mais malheureusement j’etais accompagné de ma famille et j’avais peur de me mettre un rateau car on sait pas comment la personne peut reagir alors je prefere laisser un mec venir a moi .
De +il m’a pas vu . alors !
Mais je sais pas si quelqu’un peut m’aider a comment aborder un mec car j’ai tendance a trop sourire et etre idiote j’ai 19ans . bref aidez moi !

Reply
Bernadette

Vous nous aviez annoncé 10 conseils mais cet article n’en cite que 9 car on ne peux compter la conclusion comme un conseil.
Bien à vous,
Bernadette

Reply
Leave a Reply:

03181f76e57c71ab8657f345bb3104fessssssssssssssssssssssssssssssss