Réussir sa prise de parole en public : 13 méthodes qui vous porteront chance

Prendre la parole en public est une des craintes les plus répandues. Qu'on manque de confiance en soi ou pas. Il est vrai que bien parler en public et captiver son auditoire demande de la pratique. Cependant, réussir sa prise de parole en public n'a rien d'insurmontable. Découvrez 13 méthodes éprouvées et efficaces qui vous y aideront.

Comment réussir sa prise de parole en public

More...

Depuis mes années de collèges et de lycées, et par la suite à la fac et au travail, prendre la parole en public a longtemps été compliqué pour moi.

Et encore, c'est un euphémisme :-)

Lorsque le prof cherchait quel élève interrogeait, je me faisais tout petit. Je voulais disparaître au plus profond d'un trou. Et lorsque j'étais le malheureux vainqueur de cette loterie, le ciel me tombait sur la tête.

J'étais plutôt un bon élève et je connaissais suffisamment mes leçons. Mais j'étais paralysé par la peur et le regard des autres. Je perdais mes moyens, je bafouillais, mes joues rougissaient, ma voix tremblait et mon ventre se tordait.​

Et pendant longtemps, ça n'a p​as changé à la fac ou au travail.

Passer une soutenance de stage ou un oral était un vrai calvaire. Tellement que j'ai même refusé de tenter une qualification pourtant ​intéressante uniquement parce que le jury décidait suite à un oral ...

Pourtant, maîtriser la prise de parole en public est indispensable.

Parce que nous sommes tous appelés à parler en public à un moment ou un autre. Durant nos études ou au travail. Et ce, qu'il s'agisse de parler devant un groupe ou de faire une présentation devant une audience.

Si vous voulez savoir comment bien parler en public, je vous propose dans cet article une puissante technique de prise de parole en public à travers les dix conseils suivants.

Préparez votre discours​

Vous voulez que votre discours soit fluide et intéressant ? Alors, prenez le temps de bien le préparer.

Certes, la préparation demande du temps et des efforts. Elle n'est pas facile. Mais elle est nécessaire et indispensable.

Si, à votre inconfort, vous​ rajoutez la difficulté de ne pas savoir ce que vous allez dire, vous ne vous en sortirez pas.

De​ plus, préparer votre intervention vous permet de prendre de l'assurance. Parce que vous savez où vous allez, parce que vous maîtrisez votre présentation.

Écrivez un résumé

Réalisez la feuille de route de votre intervention. Ce document vous guidera et vous assistera.​

Ecrivez un résumé de votre discours. Listez les points principaux.

Mais ne lisez pas votre préparation mot par mot durant votre présentation ou votre discours.

Préparez votre discours si bien que vous soyez capable de répondre à n'importe quelle question qui surviendra.

Pensez aux questions susceptibles de venir

Parler efficacement avec les autres revient à leur parler de ce qui est important pour eux.

S'ils vous écoutent, c'est qu'ils sont intéressés par ce que vous avez à dire. Cependant, pour les séduire et les convaincre davantage, essayez d'anticiper les types de questions qu'ils pourront vous poser le plus.

Vous pouvez partager votre script avec d'autres personnes et leur demander quelles sont les questions qui viennent directement dans leur esprit par rapport à votre sujet. Cela vous permettra d'avoir une idée de ce que vos auditeurs pourront vous demander.

Anticiper les désirs d'une personne est un puissant moyen de faire une bonne impression.

Parlez à une seule personne à la fois​

Cette technique de prise de parole en public est l'une des plus efficaces. Elle est très sûrement celle qui m'a le plus aidé pour être à l'aise et réussir mes interventions en groupe et en public.

L'une des choses les plus terrifiantes est la peur de la foule.

Pour surmonter cette peur, parlez comme si vous vous adressez à une seule personne.

Pour cela, choisissez un membre de votre auditoire et consacrez toute votre présentation à lui.

Il suffit de supposer que personne ne fait attention. Quand quelqu'un vous pose une question, focalisez votre attention sur cette personne, et répondez à la question comme si vous étiez en train de bavarder dans un café.

Parlez fort​

Que ce soit en réunion ou lors d'une présentation, vous avez besoin d’élever votre voix pour que votre audience puisse vous bien entendre,  sans efforts de leur part.

Même si vous avez l'habitude de parler trop doucement, lorsque vous devez prendre la parole en public, efforcez-vous d'augmenter le volume.

Sans pour autant hurler.

Apprenez à connaître votre audience

Vous savez déjà de quoi vous devez parler, n'est-ce pas ?

Mais ce n'est pas suffisant…

Vous devez également bien connaître votre audience. Vous devez savoir qui sont les personnes qui vont vous écouter.

  • Trouvez des moyens de vous familiariser avec vos auditeurs.
  • Creusez leur excentricité, leurs désirs, leurs craintes...
  • Que veulent-ils apprendre, entendre ou dire ?
  • Qu'est-ce qui les intéresse ?

Plus vous connaissez votre audience, plus vous pourrez prendre en compte ce qui les intéresse le plus, et avoir une bonne intervention.

Si vous faites face à une audience dont vous ne savez rien, vous n'avez pas besoin de faire un sondage. Il vous suffit juste d'interagir avec eux dans les cinq premières minutes de votre exposé, et d'être attentif aux différents signaux qu'ils vous envoient.​

Dans le cadre d'une réunion, avant votre intervention, en étant attentif, vous pourrez également apprendre à mieux les connaître.

Echangez avec votre audience​

Lorsque vous parlez, essayez d'engager votre public. Cela vous permet de vous sentir moins isolé et d'intéresser les autres personnes à votre message.

Vous pouvez poser des questions à vos auditeurs. Vous pouvez également les inciter à répondre aux questions des autres participants, etc.

Vous pouvez également leur demander de faire un travail de groupe.

Il y a plusieurs moyens d'engager une audience, faites place à votre imagination !

Excitez votre audience immédiatement​

Un excellent discours commence toujours et se termine toujours par un « bang ». C'est très important à savoir dans la mesure où la plupart des gens ne se souviendront que de ce que vous avez dit au début et à la fin de votre discours.

Vous pouvez attirer l'attention de votre audience avec une excellente citation, une question ou une statistique.​

Naturellement, vous devez toujours terminer vos discours avec un appel à l'action – en mettant l'accent sur ce que vous souhaitez que votre audience fasse après vous avoir entendu.

Parlez de ce qui vous intéresse vraiment​

Nous sommes plus convaincants lorsque nous parlons d'un sujet qui nous passionne, ou d'une position que nous défendons.​

Qu'il s'agisse d'une prise de parole dans une réunion ou une présentation, vous pouvez décider de vous focaliser sur un sujet qui vous intéresse vraiment – quelque chose qui vous passionne.

Si vous intervenez dans une réunion, vous devez vous assurer de parler d'un point – prendre une position – que vous maîtrisez ou que vous défendez fermement. En parlant de ce qui vous intéresse le plus, vous allez pouvoir véhiculer de l'émotion dans ce que vous dites. Ainsi, vous convaincrez mieux vos auditeurs.​

  • Votre sujet a-t-il un impact démesuré sur vous ?
  • Voulez-vous vraiment le partager avec les autres ?
  • Sentez-vous que les autres pourraient intensément bénéficier de vos connaissances ?
  • Pouvez-vous en parler en y mettant votre cœur ?

Lorsque vous parlez de quelque chose dont vous vous souciez passionnément, vous êtes plus à l'aise et vous vous sentez plus confiant dans votre intervention.

Ne perdez pas le contact avec votre audience​

Assurez-vous de ne pas perdre trop longtemps le contact visuel avec votre audience.

En vous accrochant trop à vos slides (diapositives) ou à vos notes, vous finirez par perdre l'attention de votre audience.

C'est un réflexe naturel lorsqu'on n'est pas à l'aise devant un public. On évite le regard.

Je le sais parce que je le faisais.

C'est le meilleur moyen de rater sa présentation.

Si vous ne regardez pas votre audience, vous ne pourrez pas les intéresser. Et vous ne pourrez savoir si vos auditeurs sont intéressés par ce que vous dites ou s'ils s'ennuient.

Donc maintenez un contact visuel. Et si vous voyez des signes d'ennui, relancez leur attention.

Pour cela, vous pouvez par exemple :​

  • raconter une histoire ou une anecdote,
  • leur proposer un exercice de groupe.

Surveillez votre allure

​Ce que vous dites est essentiel. Mais une grande partie de votre communication passe aussi par le non-verbal.

Il est donc essentiel que vous veillez à votre allure et à votre posture.

Je ne saurais que vous conseillez de lire ce premier article et ce deuxième article. Pour les résumer :

  • prenez soin de votre hygiène corporelle
  • mettez-vous en valeur avec vos vêtements
  • surveillez votre posture : tenez-vous droit, bombez légèrement le torse, renvoyer vos épaules vers l’arrière, tenez la tête haute.
  • souriez

Concernant les 2 premiers points, il est évident que, immédiatement avant votre prise de parole, vous ne pourrez rien y faire. Mais le matin même, oui. Donc :

  • prenez une douche
  • pomponnez-vous
  • choisissez des vêtements qui vous plaisent, vous mettent en valeur et conviennent au cadre et au lieu

Accessoirement, tous ces éléments ont un impact sur votre confiance. Et cela ne peut que vous aidez dans cet exercice que vous n'aimez pas. Ne les négligez donc pas.​

​Détendez-vous

Quand vous parlez devant un public, gardez à l'esprit que celui-ci est capable de détecter si vous êtes confiant ou pas, si vous êtes relaxé ou tendu.

L'une des meilleures techniques pour vous calmer et vous sentir confiant est de faire des respirations profondes. En particulier juste avant votre intervention.

N'oubliez pas d'apporter une dose d'humour pour détendre l'atmosphère (et vous par la même occasion), casser la monotonie et maintenir l'intérêt de vos auditeurs.

Enfin, restez vous-même. N'essayez pas d'être quelqu'un d'autre ou de jouer le rôle d'un autre.

Quelques techniques pro de prise de parole en public

Avec l'école et ses oraux, le travail est l'environnement où parler en public est le plus fréquent.

Si vous faites régulièrement cet exercice, en plus d'appliquer les quelques conseils précédents à chacune de vos présentations, il peut vous être profitable d'investir du temps pour vous entraîner et vous améliorer.

Exercez-vous​

Il s'agit là de la méthode que j'ai le plus évité. Forcément, elle m'obligeait à faire ce que je craignais de faire : prendre la parole en public. Pourtant, il s'agit de la méthode la plus utile pour s'améliorer.

Exercez-vous​. Prenez la parole en public.

Essayez de vous exposer et de parler devant des petits groupes de 3 à 10 personnes.

Quand vous assistez à une réunion, n'hésitez pas à intervenir volontairement.

Quand vous assistez à une présentation, n'hésitez pas à poser des questions.

Vous pouvez aussi vous former à la prise de parole en public. Il existe de nombreuses formations de ce style que vous pouvez financer par votre travail. La formation et la théorie ne remplaceront jamais la pratique. mais cela aide grandement. Si vous pouvez, faites-le !

​Une façon fun de pratiquer la prise de parole en public, et d'avoir une activité de loisirs, c'est de prendre des cours de théâtre. Cette activité vous aidera aussi à prendre confiance en vous et à lutter contre votre timidité.

Plus vous vous exercez, plus vous vous sentirez à l'aise dans la prise de parole en public.​

Travaillez votre articulation

Bien s'exprimer et bien se faire comprendre, c'est important pour réussir sa prise de parole en public.​

Une méthode simple mais essentielle, déjà présentée dans cet article, c'est de parler suffisamment fort.

Une autre méthode​ est de travailler son articulation.

Parce que si vous mâchez vos mots, parler fort ne ​vous servira à rien.

Quelques exercices d'articulation tous les jours vous permettront avoir une diction plus nette et plus précise.

Utilisez les silences

Lorsqu'on n'est pas l'aise devant un auditoire, on peut avoir tendance à parler sans arrêt. Là encore, il s'agit d'une tendance naturelle.

Pourtant, savoir se taire et faire une pause, c'est un excellent moyen ​d'aider votre public à intégrer votre propos et à vous de donner du rythme et de (re)capter l'attention de votre public.

Accessoirement, un silence bien placé​ permet aussi d'appuyer votre message.

Conclusion​

La prise de parole en public est une épreuve réellement impressionnante si on ne l'aime pas. Pourtant, elle est facile à maîtriser si vous la préparez correctement et si vous la pratiquez un minimum.

Ne vous en faites pas si vos premières interventions ne sont pas extraordinaires. Tirez des leçons de vos erreurs et renforcez vos points forts.

Avec une pratique régulière et l'utilisation des méthodes de cet article, vous finirez par devenir un as de la prise de parole en public. Quelles que soient les corconstances.​

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:

5d259a428308b392baabc3d43c143c45/////////////////////////////