Le nombre d’amis idéal : faut-il être ami avec tout le monde ?

Quel est le nombre d’amis idéal ? Dans cet article nous verrons s’il est préférable d’avoir peu ou beaucoup d’amis, et nous nous poserons la questions suivante : est-il possible d’avoir trop d’amis ?

More...

Faut-il avoir 5000 amis facebook pour être heureux ? Ou au contraire faut-il avoir un ou deux super potes qui nous apporteront tout ce dont on a besoin ?

Plusieurs personnes m’ont demandé récemment si je recommandais, pour être super sociable, d’additionner les amitiés au maximum. L’amalgame entre être super sociable et être ami avec tout le monde est assez tentant, mais ce n’est pas ce que je préconise, ou en tout cas j’y apporte des nuances.

C’est pourtant une croyance qui est assez répandue.

Plus on a d’amis et plus on est heureux ?​

On a tendance à croire qu’un cercle social épanouissant équivaut à avoir énormément d’amis, et qu’un cercle social qui nous tire vers le bas c’est quand tu n’as qu’une poignée d’amis.

C’est une semi-erreur de croire ceci, je vais te détailler pourquoi.

Pourquoi n’avoir qu’une poignée d’amis est dangereux pour ton épanouissement​

​Peut-être que tu as un groupe de super-potes.

Ou deux meilleures amies trop géniales dont tu es super proche.

Et ça, c’est cool.

Ce qui est moins cool, c’est de n’avoir qu’eux dans ta vie sociale.

Parce que ça te rend dépendant de leurs envies, de leurs changements d’humeurs, de leurs décisions.

Si ta meilleure pote déménage pour son boulot, ou que la seconde ne sort plus parce qu’elle a trouvé un chéri, tu deviens quoi ? Tu passes tes soirées devant les chtis à Ouarzazate ?

Si ton groupe de potes devient trop casanier, trop ennuyeux, ou que tu t’embrouilles avec un d’entre eux, tu deviens quoi ? Tu te refais l’intégrale des épisodes de Game of Thrones pendant des semaines en attendant que ça se tasse ? (bon OK c’est vraiment cool comme série, mais pour ta vie sociale c’est moyen ;) )

Mais même sans ces cas particuliers, si tu n’as que peu d’amis, tu auras aussi peu d’opportunités de :

  • faire des choses qui te sortent de l’ordinaire
  • rencontrer des nouvelles personnes
  • vivre des choses étonnantes​

Si tu passes 80% de tes loisirs avec les mêmes personnes, même si tu les adores tu vas tourner en rond au bout d’un moment. Et tu vas devenir trop dépendant vis à vis d’eux.

Ça peut entraîner des jalousies, du mal-être, de la frustration, et d’autres choses pas très agréables.

Si tu voyages tout le temps avec les mêmes amis, tu vas vivre tous tes voyages de la même façon. Si à chaque fois tu pars avec des gens différents, tu vas découvrir avec eux des nouvelles façons de voyager, des astuces et idées nouvelles. Certaines te plairont, d’autres beaucoup moins, mais tu auras appris beaucoup plus que si tu étais parti tout le temps avec tes mêmes potes.

Avoir trop peu d’amis, c’est se couper d’une énorme quantité d’opportunités de rencontres, d’échanges et de stimulations. Gare à la routine !

J’en parle dans l’article l’abondance en amitié si tu veux en savoir plus.

Pourquoi avoir trop d’amis est tout aussi préjudiciable à ton épanouissement

Si tu as 3000 amis, comment trouveras-tu le temps nécessaire pour construire des amitiés solides durables et de qualité ?

C’est évidemment quasiment impossible, à moins de passer sa journée entière à zapper d’un groupe d’amis à l’autre.

D’ailleurs, certaines personnes deviennent spécialistes dans le fait de connaitre tout le monde et personne à la fois : à force de papillonner sans se fixer, on ne crée de lien fort avec personne.

On reste dans le superficiel. Le pote occasionnel de soirée, avec qui on passe un bon moment, mais dont on ne sait pas grand chose au fond.

Ces personnes sont des sortes de courants d’air, elles passent et disparaissent aussi vite, sont là sans jamais l’être vraiment.

À part si ça t’éclate complètement de faire ça (ce qui est ton droit le plus strict, aucun jugement là dessus !), mon conseil c’est d’avoir de la diversité et du choix dans ses amitiés, et toujours intégrer du sang neuf régulièrement, sans pour autant tomber dans l’extrême de vouloir être ami avec la terre entière.​

Quel est le nombre d’amis idéal si on ne doit pas être ami avec tout le monde ?​

Il n’y a pas de réponse à cette question. Ça dépend de toi, et de tes envies.

Suffisamment pour avoir le choix et pour combler toutes tes envies. Pas trop pour que ces liens ne soient pas superficiels par manque de temps.

Pour certains, ça sera avoir 15 amis. Pour d’autres, ça sera en avoir 150.

Devenir super sociable, c’est te donner les moyens d’arriver à ce chiffre idéal facilement. Et de le faire avec des amis qui te correspondent vraiment, pas avec les premières personnes avec qui tu auras sympathisé.

D’avoir le pouvoir de déceler si ces amitiés sont épanouissantes pour toi, et de réagir en fonction pour t’entourer de gens qui te tirent vers le haut.

C’est ça que je partage avec toi de manière plus approfondie sur mon blog, par exemple dans l’article Comment se faire des amis dans une nouvelle ville. Je ne t’apprends pas à devenir ami avec la Terre entière, je ne le conseille pas d’ailleurs !

Être super sociable, ce n’est pas avoir 20 000 amis facebook. C’est créer des amitiés épanouissantes avec suffisamment de gens pour te permettre de vivre des choses géniales et variées tout en ayant la possibilité d’approfondir certaines de ces amitiés. D’avoir vraiment le choix dans tes amitiés, pas juste être ami avec une poignée de gens dont tu dépendras.​

Le nombre d’amis idéal, c’est le nombre d’amis qui te rendra heureux.

Ce nombre va varier tout au long de ta vie et de tes envies. Il faut juste en être conscient, et tout le temps adapter son cercle social. Un cercle social peut être idéal à un moment donné, et très peu satisfaisant 2 ans plus tard, avec les mêmes personnes. Parce que vous aurez évolué différemment certainement.

C’est pourquoi il est important de toujours injecter une dose de sang neuf dans tes relations sociales. Les soirées que je préfère, ce sont celles ou je passe environ 2/3 du temps avec mes amis pour délirer / parler de choses importantes ou drôles / passer un super moment avec des gens que j’aime, et le tiers restant à parler à des inconnus ou des gens que je connais très peu (des amis de mes potes, des gens rencontrés dans le bar ou la soirée, etc). Peut-être que pour toi le pourcentage sera différent, mais évite les extrêmes : si tu passes 99% de ton temps à ne parler qu’à tes très bons potes, ou 99% à ne parler qu’à des inconnus, tu risques à moyen terme de basculer dans un des travers évoqués dans cet article.

Pour arriver à un pourcentage correct tu peux d’ailleurs utiliser les astuces de cet article de Grégory : ne restez plus timoré en soirée et passez un bon moment.​

Devenir super sociable, ce n’est donc pas un concours pour savoir qui a le plus d’amis. C’est juste se donner les moyens de savoir s’entourer d’un cercle social qui nous tire vers le haut et qui nous fait passer des super moments. Être ami avec tout le monde, ça ne sert à rien si ça ne t’amuse pas. Par contre, t’entourer de suffisamment d’amis pour vivre des choses excitantes très souvent, c’est très utile. C’est comme la touche de piment d’Espelette sur un bon petit plat, ça relève les saveurs de ta vie. Et ça fait un bien fou de s’entourer des bonnes personnes.

​À propos de l’auteur : Hervé Lero

Je suis Hervé Lero, et j'écris sur le blog changeons.fr depuis 3 ans maintenant. Ancien timide maladif, j’ai découvert sur le tard que je pouvais moi aussi m’éclater avec les autres et apprendre à bien m’entourer. C’est ça que je partage avec mes lecteurs : j’aide les gens à vaincre leur timidité, et à devenir sociable même si à la base ils ont du mal à aller vers les autres.​

Hervé est également l'auteur de 2 guides qui pourraient vous intéresser :

Deviens super sociable en 30 jours

Augmenter sa confiance en 21 jours

Click Here to Leave a Comment Below

Adin

Bonjour, je pense qu ‘être son meilleur ami est la meilleure des choses car il ne risque pas d ‘y avoir de déception; L’amitié devient moins importante avec l’âge car on est en phase de consolidation de faire sa vie, fonder sa vie;

Quand on est plus jeune on a ce besoin d ‘être entouré et d’appartenir a un groupe

Reply
Leave a Reply:

961ff90b7070206d79e88645d71ff6e4vvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvvv