Bienfaits de la luminothérapie et dépression saisonnière

Surmontez la dépression saisonnière de l’hiver grâce aux bienfaits de la luminothérapie

Le blues saisonnier de l'hiver n'est pas un mythe. Il s'explique par la chimie de notre corps et une plus faible exposition à la lumière naturelle. Profitez des bienfaits de la luminothérapie pour booster votre moral et améliorer votre sommeil.

Bienfaits de la luminothérapie et dépression saisonnière

More...

Vous le savez sans doute : les effets de la lumière du Soleil peuvent être néfastes. Les publicités pour les crèmes solaires vous le rappellent régulièrement.

Ce qu'on nous dit moins, c'est que la lumière du Soleil a aussi des effets bénéfiques.

En fait, la lumière du Soleil est vitale pour l’Homme et a de nombreux bienfaits :

  • Elle régule notre horloge interne.
  • Elle nous aide à bien dormir.
  • Elle nous aide à nous réveiller.
  • Elle participe à l'entretien de nos défenses immunitaires.
  • Elle consolide notre squelette.
  • Elle réduit le risque d’ostéoporose.
  • Elle booste notre moral.
  • Elle nous donne bonne mine.

Avouez que cela fait beaucoup de très bonnes choses.

Moralité : exposez-vous à la lumière du Soleil.

Problème : comment on fait en hiver, alors que les journées raccourcissent, que le Soleil est moins vivace et qu'on a tendance à moins sortir, du fait de températures plus fraîches et d'une météo moins avenante ?

La solution est de profiter des bienfaits de la luminothérapie, bienfaits qui sont les mêmes que ceux de la lumière du Soleil. La meilleure solution étant de s'équiper d'un bon réveil simulateur d'aube pour bien commencer sa journée. Pour cela, découvrez ici un grand comparatif des meilleurs réveils simulateur d'aube.

Voyons comment cela fonctionne...

L'effet de la lumière naturelle sur notre humeur (entre autres...)

Tous les bienfaits de la luminothérapie, et ceux de la lumière naturelle, sont bons à prendre.

Mais ceux relatifs à notre sommeil et à notre humeur me semblent les plus importants.

La majeure partie d'entre nous souffre de « dépression saisonnière », ce syndrome qui nous prend à l’arrivée de l’automne et que nous traînons jusqu’au retour des beaux jours. Et pour 20% d’entre nous, c’est–à-dire 1 personne sur 5, c’est carrément la grosse déprime !

Cela s’explique simplement par une forte diminution de l’intensité de la lumière du jour et une moindre exposition aux rayonnements solaires.

L’apathie entraînée par le déficit de Soleil provient d’un mécanisme chimique expliqué par les scientifiques.

En passant par la rétine, la lumière transmet une stimulation au système nerveux jusqu’à la partie du cerveau sensible à cette lumière, l’hypothalamus. Son rôle est non seulement de réguler la température de notre corps, mais aussi de secréter des hormones.

Lorsque que la lumière est importante, notre corps secrète de l’adrénocorticotrophine, ou hormone corticotrope. Elle favorise la libération de cortisol. L’action de l’ensemble de ce mécanisme chimique prépare l'organisme au réveil. Elle est euphorisante et stimule le système nerveux central.

Au contraire, lorsque la lumière décroît, notre corps secrète de la mélatonine. Elle agit comme un somnifère sur notre corps. Notre horloge biologique est modifiée, nous plaçant dans un état de léthargie, de fatigue, pouvant entraîner mal-être général voire agressivité.

S’exposer au minimum 1h par jour, pas forcément en continu, au Soleil est le meilleur antidépresseur naturel.

Parallèlement, certains rayonnements du Soleil sont nécessaires à la transformation du cholestérol en une autre substance chimique, appelée couramment et à tort vitamine, mais qui est en fait une hormone : c’est la vitamine D.

Outre son effet euphorisant, cette « vitamine D » participe au renforcement des défenses immunitaires. Elle permet aussi la fixation du calcium sur les os par le captage des UVB (les ultraviolet B).

Un ensoleillement de 2 heures par semaine, soit 15 min par jour, sur le visage et les avant-bras est considéré comme suffisant pour éviter l’ostéoporose, associé bien sûr à une alimentation riche en minéraux, oligo-éléments et vitamines anti-oxydantes.

Comme quoi, prendre un bon bain de Soleil, ou de lumière naturelle, est aussi une façon de prendre soin de son corps, de son humeur et de son sommeil.

Faites une cure de luminothérapie

Vous le constatez par vous-même : 1 heure de Soleil par jour en hiver, c'est pas gagné d'avance.

Pour limiter le blues saisonnier, faites donc une cure de luminothérapie. Ou, en d'autres termes, un traitement de votre humeur et de votre sommeil par la lumière.

En France, l’intensité lumineuse d’une journée est d’environ 100 000 lux (le lux étant l'unité de mesure de l’éclairement lumineux). En automne, elle n’est que de 1 500 lux. Les rythmes biologiques en sont perturbés.

Les médecins suggèrent de faire des séances d’exposition à la lumière. Celle-ci est émise par le biais de lampes spécifiques qui diffusent une lumière dite de jour. Cette lumière à large spectre a une intensité variant de 2 500 à 10 000 lux.

Contrairement aux lampes artificielles des centres de bronzage, elles ne diffusent ni ultraviolets ni infrarouges et ne sont donc pas nocives pour la peau. L’inclinaison de la lampe permet que les yeux ne soient pas exposés directement. Les séances sont reconnues plus efficaces le matin.

Les problèmes d’endormissement ou de lever peuvent être facilités grâce aux réveils simulateurs d'aube, qui permettent de recréer ainsi l’aube. Leur efficacité est réelle : elles ont fait leurs preuves dans les pays du nord où les jours sont très courts.

Conclusion

La dépression saisonnière est un phénomène courant et parfaitement naturel.

Pour y remédier, essayez de vous exposer autant que possible à la lumière naturelle du Soleil. Et en hiver, profitez des bienfaits de la luminothérapie en utilisant un réveil simulateur d'aube. Outre l'effet bénéfique sur votre humeur, votre sommeil s'en trouvera amélioré.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: