Qu’est-ce que la confiance en soi ? Quelles en sont ses mécanismes ?

La confiance en soi. Vous avez sans doute entendu ce mot un grand nombre de fois. Mais le connaissez-vous vraiment ? Pouvez-vous donner une définition de la confiance en soi ? Ou parler de ses mécanismes, de ses implications ?... Ce sont les questions auxquelles répond cet article. Pour mieux lutter contre le manque de confiance en soi.

Confiance en soi : définition, mécanismes et implications

More...

Qu'est-ce que la confiance en soi ?

Voici une question à laquelle beaucoup aimerait répondre. Et sans doute vous.

Chacun y va de sa petite idée, de son expérience, de son vécu. La confiance en soi semble être vécue comme un ressenti, un ensemble d’émotions et de sentiments. Mais elle se traduit concrètement, au quotidien, par nos actions et nos attitudes.

Mais peut-on réellement définir la confiance en soi ? Comment se manifeste-t-elle ? A quoi reconnaît-on une personne qui n’a pas ou plus confiance en elle ?

Autant de questions auxquelles je vais répondre dans les lignes suivantes ...

Définition de la confiance en soi

Il est difficile de définir précisément ce qu’est la confiance en soi. Il s'agit avant tout d'une perception que chacun peut ressentir face aux défis et aux imprévus de son quotidien.

La confiance en soi, c’est avoir confiance en sa capacité de penser et d’apprendre, de prendre des décisions et de faire des choix, d'agir, de réagir et de s’adapter aux changements qui s’offrent à soi.

C’est aussi savoir que l’on mérite d’être heureux.

La confiance en soi, c’est avoir confiance en ses capacités et La confiance en soi, c’est avoir confiance en ses capacités et savoir que l’on mérite d’être heureux.

Si l’on pouvait résumer, la confiance en soi est un véritable acte d’éveil suivi d’une pratique régulière qui consiste à savoir qui l’on est et qui l’on n’est pas.​

La confiance en soi est un acte d’éveil suivi d’une pratique régulière qui consiste à savoir qui on est et qui on n’est pas

Partagez sur Twitter !

Et le manque de confiance en soi​ ?

Le manque de confiance en soi, au contraire, est tout de suite reconnaissable. Il existe des symptômes, des attitudes, des comportements qui témoignent d’un véritable mal-être, d’une incapacité de faire face à ce que la vie propose comme défis et projets à relever.

Il y a cette peur constante du regard et du jugement des autres. Une peur d’être considéré négativement qui pousse chacun à se replier sur soi et à ne plus oser s’ouvrir vers l’extérieur.​

C’est un mal auquel de nombreuses personnes sont confrontées chaque jour, que ce soit dans leur épanouissement personnel ou professionnel.

Les origines de la confiance en soi​

Les origines du manque de confiance en soi sont multiples : une petite remarque désobligeante, une éducation trop permissive ou trop stricte, la peur d’échouer ou de mal faire, un manque d’encouragement, la peur des on-dit, ... Et leur accumulation, bien entendu.

Mais alors ... C’est quoi, avoir confiance en soi ? En fait, ses origines sont directement liées à celles du manque de confiance.

Exprimer son manque de confiance en soi est en quelque sorte un cri intérieur qui révèle que quelque chose ne va pas dans sa relation à soi-même ou avec les autres.

Exprimer son manque de confiance en soi est un cri intérieur révélant un problème dans sa relation à soi ou avec les autres

Partagez sur Twitter !

Plusieurs origines sont possibles pour expliquer cette confiance en soi ou cette carence de croyance en ses capacités :​

  • Des parents qui projettent leurs espoirs et leurs rêves sur leurs enfants : possibles inhibitions car le poids des souhaits des parents est trop important, trop lourd.
  • Des parents qui refusent de voir que leur enfant a des difficultés : cela risque de le déstabiliser et de le fragiliser. Il faut être attentif aux signes d’inhibition. Jouer la politique de l’autruche ne les aide pas.
  • La surprotection : ne pas confronter une personne à la réalité de la vie pour ne pas qu’il souffre ou qu’il soit déçu, c’est transformer une anxiété en une peur d’affronter les autres, entraînant une impossibilité à vivre au quotidien.
  • L’absence de transmission d’un idéal : si vous n’avez jamais été encouragé à croire que vous pouviez mener une vie conforme à vos espérances, vous allez devenir pessimiste et votre confiance en vous va littéralement chuter.
  • La dévalorisation et la survalorisation : elles fragilisent car elles ne permettent pas d’avoir une conscience objective de ses potentialités réelles.

Bien sur, tout ne se joue pas nécessairement dès l’enfance. Et il est possible que des enfants élevés dans de "bonnes conditions" deviennent des adultes mal dans leur peau. Et inversement. Néanmoins, l'enfance est très souvent la source d'un manque de confiance.

Outre les parents, vos proches, vos amis et votre entourage influencent aussi largement votre confiance de soi en fonction de l’importance que vous leur accordez.

Mais tout ne s’explique par l'enfance ou des intervenants extérieurs …

Comme dans d’autres domaines, nous ne sommes pas tous égaux. Certains ont une confiance innée en eux. D’autres non. De même, nous n’interprétons et n’intégrons pas tous de la même façon nos expériences et nos échecs. Certains rebondissent après chaque erreur ou échec, voire même apprennent de ces expériences. D’autres non.

Mécanismes de la confiance en soi

Chacun est différent. C’est pourquoi il importe, pour s’assurer que l’on a confiance en soi, de faire quelques exercices, de faire des expériences, de découvrir quelles sont ses limites, ses faiblesses, ses atouts pour reconstruire un regard sain sur soi.​

Confiance en soi et estime de soi​

La confiance en soi découle de l’estime de soi.

Nous nous accordons tous une certaine valeur en fonction de notre capacité à réussir ou non dans certains domaines de la vie.

L’estime de soi connaît nécessairement des hauts et des bas selon que l’on parvienne ou pas à atteindre nos objectifs.

Cette recherche constante de l’estime de soi est une quête périlleuse. Elle se fonde non seulement de nos échecs ou de nos succès, mais aussi sur les jugements et les critiques de ceux qui nous entourent et nous sont chers.​

Confiance en soi et peur

Le manque de confiance en soi amène inévitablement à la peur. Qui elle-même entretient le manque de confiance en soi. Un véritable cercle vicieux que vous contribuez à maintenir …​

  1. Absence ou manque de confiance en soi. Plusieurs facteurs expliquent un manque de confiance initial. Il peut aussi simplement s'agir d'une banale crainte.Mais si vous êtes victime de ces facteurs et que vous ne faites rien pour vous les dépasser, vous nourrissez alors votre manque de confiance. Et l’élément clé de ce processus est la peur.
  2. Peur de l’échec, peur du rejet ... Peur d’agir. La peur est à la fois une cause du manque de confiance en soi et un facteur de son accroissement. Quel que soit le domaine (relations, projets d’entreprises, emploi, etc.), se sentir incapable d’atteindre un objectif ou de faire face à une situation implique une certaine peur. Le souci, c'est lorsque cette peur amène à l’inaction.
  3. L’inaction. La peur de passer à l’action débouche souvent sur le choix simple de ... ne pas agir. L’inaction, ou la fuite, est le premier choix. Les conséquences de cette inaction sont la déception, la honte et la culpabilité.
  4. Honte et culpabilité. Cet état émotionnel de honte et de culpabilité implique une nouvelle dévalorisation de soi, une baisse de son estime de soi, et contribue énormément à accroître le manque de confiance en soi.

Le remède ? Agir. Malgré la peur. Et faire preuve d'audace.

Confiance en soi et enfance​

Au milieu des années 60, une étude américaine dirigée par le professeur Stanley Coopersmith a démontré que l’estime que se portent les parents entre eux est le meilleur modèle pour développer une forte estime de soi chez l’enfant.

En vivant dans un environnement aimant et respectueux, les parents et les enfants peuvent mettre en place des règles pour communiquer.

Il n’y a alors aucune humiliation, aucune contradiction, aucun ridicule. Et chacun fait preuve de confiance en ses compétences et en sa bonne volonté.

Les attitudes des personnes qui n’ont pas confiance en elles​

Les personnes qui manquent de confiance en elles sont reconnaissables. Elles ont des attitudes, des mots, des comportements significatifs.

Les sentiments les plus communs lors d’un manque de confiance en soi sont :​

  • Le sentiment d’infériorité : le seuil de tolérance de chacun face aux épreuves n’est pas le même. Lorsque ce seuil est dépassé, la fragilité s’installe et s'amplifie. Et des symptômes apparaissent.
  • Le sentiment de découragement : la personne se juge négativement, elle pense que toute action de sa part est vouée à l’échec, incapable de faire la part des choses et une tendance çà exagérer les difficultés.
  • Les symptômes courants sont le bégaiement, le rougissement, la pâleur, le tremblement des jambes ou des mains, l’incapacité de choisir, la peur de tout engagement affectif ou professionnel mais aussi la capacité à se montrer arrogant ou vaniteux pour montrer un masque.​

A chacun de s’interroger et de déceler ses failles mais aussi ses forces qui, lorsqu’elles ne sont pas prises en compte, guident nos vies dans un sens parfois favorable et parfois défavorable.

Conclusion

Plusieurs points important ont été abordés. Ils seront repris et détaillés dans de prochains articles.

L’essentiel est que cet article vous dresse un tableau global de la confiance en soi : une définition, son importance, ses mécanismes, ses effets, …

Avec cela, vous pouvez déjà savoir si vous manquez de confiance en vous, dans quels domaines de votre vie ou certaines situations, imaginer comment en sortir et créer un premier électrochoc !

Click Here to Leave a Comment Below

Gerber B

j’aimerais agir à cet écrit: “Ceux qui ont confiance en eux croient en leurs capacités et ont un contrôle total de leur vie” j’ai juste envie de dire que les personnes que vous décrivez dans cette phrases doivent être des surhumains. Je connais des gens qui ont confiance en eux mais je connais personne qui a un contrôle total de sa vie… elles s’ennuieraient…

Reply
    Chrys

    En même temps, personne n’a TOTALEMENT confiance en lui-même !

    Je pense qu’il faut voir la confiance sous la forme d’une échelle de mesure (on a plus ou moins confiance en soi…), plus que d’un état.

    Reply
Dany

Super article. Il y a également l’école qui joue un rôle déterminant dans les croyances chez les enfants, j’ai travaillé dans une école maternelle et j’ai été choqué de voir la différence de confiance entre les enfants de petite section et grande section pourtant que 1 an sépare ces dernières, un simple “lui parle pas, il est pas intéressant” créer une identité chez l’enfant et tout vient de là. Enfin les enfants de bas age m’ont prouvé aussi que la confiance en soi est innée, et on peut donc retrouver cette confiance.

Reply
Leave a Reply:

668ca865d4efa42f27bd229294dd9c38JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ