Diaphragme tendu : les secrets d’un déblocage rapide et efficace

Diaphragme tendu : quels sont les secrets d’un déblocage rapide et efficace ?

Le diaphragme est un muscle important, bien qu’invisible. Un diaphragme tendu ou bloqué n’est pas sans conséquence pour le confort et la santé. Découvrez ce muscle caché et comment la respiration peut vous aider à le détendre. Et à vous détendre.

Diaphragme tendu : quels sont les secrets d’un déblocage rapide et efficace ?

More...

La respiration est un don, mais savoir bien respirer relève de la connaissance, de l’apprentissage.

Tout le monde ne le sait pas, mais le diaphragme est un muscle endocavitaire qui joue un rôle capital dans la respiration de toute personne.

Il peut toutefois rencontrer des problèmes dans son fonctionnement. On parle alors de diaphragme tendu ou bloqué. Ce qui n’est pas sans conséquence.

Cet article vous révèle des secrets utiles pour un déblocage rapide et efficace de votre diaphragme.

À quoi sert le diaphragme dans l’organisme humain ?

La médecine évalue à 18 fois en moyenne la fréquence des contractions du diaphragme, situé entre les caissons respectifs de l’abdomen et du thorax.

Tel un piston, il compresse de façon rotative les deux caissons et contribue à la ventilation pulmonaire. Lorsqu’il se contracte, le diaphragme exerce une pression négative sur les poumons pour y engouffrer de l’air. Il se relâche ensuite pour laisser augmenter la pression thoracique.

Dans l’anatomie humaine, le diaphragme est un organe muni de plusieurs orifices, notamment traversés par l’aorte de l’abdomen, la veine cave inférieure, l’œsophage, des nerfs puis des vaisseaux lymphatiques.

En cas de dysfonctionnement, il peut devenir tendu. Or, un diaphragme tendu provoque des douleurs.

De même, les différents transits de ce muscle en viennent à être affectés.

Retenez que dans la vie active, les fonctions du diaphragme sont utiles pour le sport, le chant, la détente…

Quels sont les signes d’un diaphragme en difficulté ?

Un diaphragme trop souvent contracté peut avoir des répercussions sur votre organisme. Lesquelles répercussions se manifestent à travers des symptômes variés. Autant donc écouter votre corps pour déceler les signes visibles ou non du blocage de votre diaphragme !

es signes d’un diaphragme en difficulté

Concrètement, si vous vous retrouvez dans l’un ou l’autre des cas suivants, votre diaphragme est peut-être exposé à des risques de blocage imminents.

  • Vous avez des nausées quelques fois, une sensation de pression sur le ventre qui se ballonne et un estomac qui se noue.
  • Vous constatez de manière répétée et surprenante des troubles dans votre élocution .
  • Vous éprouvez des difficultés à inspirer profondément comme si votre respiration avait légèrement perdu de sa vitalité.
  • Le diaphragme étant lié à la colonne vertébrale, son dysfonctionnement affecte aussi les muscles du dos. Ce qui génère des douleurs dorsales et modifie votre posture.
  • Les constipations sont fréquentes en raison d’une digestion plus compliquée et un transit anormalement accéléré.
  • Vous vous sentez constamment stressé sous le poids d’oppression et d'accélération croissantes de votre rythme cardiaque.
  • Vous ressentez régulièrement une lourde fatigue sans pour autant retrouver un sommeil paisible le moment venu.
  • Votre émotivité devient exacerbée.
  • Votre périnée finit par manquer de tonus et se détend un peu trop à la suite d’une pression continue du diaphragme. Ce qui va conduire à une descente anormale du colon et d’autres organes tels que l’utérus et la vessie avec les conséquences sexuelles, pelviennes et vaginales qui en découlent.
  • Vous avez l’impression de subir des brûlures rétro-sternales qui ne sont que la résultante d’une hernie hiatale.
  • Lorsque le diaphragme ne fournit plus un mouvement incessant, il favorise de moins en moins la circulation sanguine. Ainsi, le retour veineux devient déficient.

En bref, si vous avez le moindre soupçon sur l’un ou l’ensemble de ces signes, il ne faut surtout pas les négliger. Car, même s’ils paraissent plutôt bénins comme symptômes, ces signes peuvent engendrer des pathologies sévères et inconfortables sur le long terme.

Retenez toutefois que cette liste des symptômes n’est pas exhaustive.

Les causes de blocage du diaphragme

Vous rappelez-vous ces fois où vous avez eu un hoquet ? Ou encore ces fois où vous étiez en fin de pleurs ? Vous aviez forcément dû éprouver un nœud à l’estomac et une certaine pression au niveau du plexus solaire. En cas de tension brusque et involontaire du diaphragme, on parle de spasme.

Mais, quelles sont les causes du blocage de diaphragme ? Elles sont bien nombreuses.

Les causes de blocage du diaphragme
  • La survenue d’un accident de la route, la perte en vie humaine d’une personne chère, la perte d’un emploi sont autant de situations qui peuvent créer en soi, un choc émotionnel assez profond pour entraîner des tensions et des blocages du diaphragme.
  • Une action pourtant sans gravité en apparence peut causer des traumatismes sur le thorax : une chute sur le dos en saison hivernale, un choc au plexus, etc.
  • Le stress, lorsqu’il est excessif, est la cause majeure du blocage de diaphragme. Il ne faut pas oublier le surmenage qui en est également pour beaucoup.
  • Si vous adoptez une mauvaise position trop longtemps au travail, vous risquez de subir un blocage de diaphragme.
  • Un périnée excessivement détendu qui entraîne une ptôse.
  • Un manque de tonus au niveau du muscle profond de l’abdomen.
  • Des exercices physiques répétés comme les squats qui sollicitent une apnée.

Dans chacune de ces situations, le diaphragme est susceptible de rester contracté, bloqué. Cela aura évidemment un impact négatif sur votre équilibre, augmentera votre stress et engendrera des complications si rien n’est fait pour éviter la mise en place du cercle vicieux.

Rééduquer sa respiration pour débloquer un diaphragme tendu  

Pour débloquer un diaphragme tendu, il existe plusieurs solutions. Quelques-unes d’entre elles vous sembleront efficaces, mais elles vont malheureusement s’avérer temporaires. Qu’il s’agisse des traitements de l’ostéopathe ou encore des thérapies de Yoga, il faudra donc associer une respiration adéquate pour réussir à détendre véritablement votre diaphragme.

La respiration pour débloquer un diaphragme tendu

Le mode diaphragmatique est celui de la respiration normale. Mais, lorsque votre respiration n’est plus diaphragmatique, il se peut que ce soit dû à un blocage. L’organisme cherche alors à passer en respiration thoracique ou encore en respiration abdominale.

Dans le premier cas, vous risquez d’épuiser votre corps et de manquer d’oxygène. Dans le second, le risque est celui d’un relâchement défavorable de la sangle abdominale. C’est pour cela qu’il faut apprendre à bien respirer en toute conscience.

Ressentez-vous une douleur au niveau de votre diaphragme ? Un exercice simple qui consiste à se focaliser sur cette douleur, rien d’autre ! Après une minute, vous remarquerez une atténuation de la douleur.

Conclusion

En définitive, rééduquer sa respiration est l’une des clés pour un diaphragme détendu et en parfaite santé. Cela permet de réaliser le moment présent et de réguler les contractions de ce muscle assez précieux pour une vie équilibrée du corps humain.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:
non ut vulputate, nunc facilisis ut Lorem dapibus