Imaginez un monde où tout le monde marche à 4 pattes …

Le manque de confiance en soi pousse à l’inaction. Les échecs et la peur des échecs possibles poussent à l’inaction et favorisent le manque de confiance. Pourtant, même pour un bébé, échec et peur ne sont pas suffisants pour l’empêcher de tenter. Apprenez de ces bébés : s’ils le peuvent, vous pouvez !

s-inspirer-des-bebes

Vous savez que la peur est une cause majeure du manque de confiance en soi. Vous savez aussi que l’inaction favorise l’entretien du manque de confiance en soi.

La conclusion à cela est que vous n’avez pas 36 façons de retrouver confiance en vous. Il n’en a que 2 : agir et recommencer.

Même si le peur de l’échec, de la critique, du ridicule ou du regard de autres vous assaillent.

Même si vous échouez, que ça fait mal et que vous avez peur d’échouer encore et d’avoir encore mal.

Si tout cela était suffisant, tous les adultes marcheraient à 4 pattes. Or ce n’est pas le cas.

Vous ne voyez pas le rapport ? Je vais vous le donner …

Un adulte marche debout parce que le bébé qu’il a été a appris à marcher. Dans un premier temps, ce bébé se contentait de trotter à 4 pattes. Puis, un jour, il a voulu tenter l’aventure de la marche debout. Peut être un peu effrayé …

Mais la peur ne l’a pas arrêté.

Ce bébé s’est pris quelques gamelles. Parfois, cela a juste été de tomber sur les fesses. Même un peu fort, avec la couche, ça ne fait physiquement pas mal. Mais pour l’estime personnelle … Après quelques chutes, c’est intimidant.

Mais la peur ne l’a pas arrêté.

Parfois, ces gamelles ont été plus sévères. Du genre à faire physiquement mal. Tomber sur le ventre, se cogner la tête, se prendre un coup … Ça fait mal. Et à la longue, l’anticipation de la douleur s’installe. Et la peur n’est pas loin.

Mais la peur ne l’a pas arrêté.

Et un jour, bébé marche.

Si tous les bébés du monde arrêtaient leur tentative à apprendre à marcher debout à cause de quelques échecs, de la douleur, du rire et du regard des autres, de la peur, … Et bien, aujourd’hui tout le monde marcherait à 4 pattes.

Cocasse, non ?

Et bien, il n’en est rien.

Les enfants, les adolescents, les adultes. Tout le monde marche debout. À part pour jouer.

Seuls les bébés marchent à 4 pattes. Et encore, cela ne dure pas. Car les échecs et la peur ne les empêchent pas d’agir et d’apprendre.

Pourquoi pas vous ?

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:

277e9a1975fa2e80b450db022df1eb13WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW